LINXEA Immo
Année faste pour Amundi Immobilier

26/03/2018

Millésime 2017 faste pour Amundi Immobilier. La société  enregistre une collecte de 4,3 mds € en 2017 ce qui porte les encours à 26,3 Md€. Cette dynamique  s’est traduite par un important volume de transactions  soit 6,4 mds € pour ses fonds et mandats  gérés tant en France qu’à l’étranger. Par rapport à l‘exercice précédent,
ce montant (acquisitions et cessions) progresse de plus de 33 %.
Concernant les investissements  ce sont 38 opérations (834 000 m2) dont 4,3 mds € en France. Plus en détail, les acquisitions ont visé essentiellement  les bureaux (94 %)  et dans une moindre mesure  les commerces (5 %) et les hôtels (1 %). Dans un contexte de  grande concurrence,  Amundi Immobilier précise  cependant,  choisir des immeubles « répondant à ses exigences de qualité en tant que «   clef de voûte de la réussite ».  Et de citer par exemple, l’ensemble « Coeur Défense » (8,76% de la SCI pour  Rivoli Avenir Patrimoine),  la « Tour Hekla » (14,5% de la SCI pour RAP)   ou encore « Rocket Tower » à Berlin (Opcimmo).
Au niveau des cessions, elles représentent 387m€ au travers  de 36 actifs.

Parent pauvre des investissements, l’immobilier résidentiel a totalisé 38 m€…uniquement en France dans le cadre des SCPI fiscales  Malraux (Reximmo Patrimoine 4), déficit foncier (Amundi Défi Foncier 1 et 2) ou Pinel (Amundi Sélection Logement).

2017  c’est aussi la confirmation du succès d’Opcimmo. « 1er OPCI grand public sur le marché français en terme d’encours et de collecte » (source IEIF, février 2018),  le fonds connaît une collecte de 2 mds € pour une capitalisation nette  de 6,6 mds d’euros (fin janvier 2018). Intégralement investies, les liquidités se sont dirigées
une fois encore, vers des bureaux sur les 2 pays de référence actuels: la France et l’Allemagne.
Le mot de la fin revient à Jean-Marc Coly, Directeur Général d’Amundi Immobilier, pour qui  sa « préoccupation majeure est de garder une stratégie de gestion dynamique de nos actifs immobiliers » qui sera poursuivie cette année « pour maintenir nos actifs attractifs.»

Blandine Blanc Durand