LINXEA Immo
Augmentation du prix de la part de 2% de Rivoli Avenir Patrimoine

25/03/2019

Le paquebot d’Amundi Immobilier, Rivoli Avenir Patrimoine, augmente le prix de sa part de 2%. Il va passer de 292€ à 298€ (150€ de valeur nominale, 148€ de prime d’émission)  dès le 1er avril.  De son côté, le prix de retrait  s’élève à 272,99€.  A noter que cette modification n’est pas soumise au visa de l’AMF car «  l’écart entre le prix de souscription et la valeur de reconstitution est inférieur à 10% » précise la société de gestion.


Malgré un taux de distribution de 3,73% en 2018, la SCPI a poursuivi sans état d’âme ses investissements (273M€) grâce à sa collecte (260,3M€) et son recours au crédit. Si le champ d’action de la SCPI est limité aux « emplacements recherchés » , il s’exprime cependant sur un territoire bien défini : Paris, l’Ile de France et les grandes villes européennes de «  même attrait ».  L’année dernière a vu l’entrée de 2 nouveaux pays (Espagne et Autriche). Un opportunisme qui va se poursuivre en 2019 comme le prouve déjà l’acquisition de 2 actifs en Allemagne.


Très largement investie sur les bureaux (86,5%) RAP a connu avec l’absorption de Gemmeo Commerce en juillet (pour une valeur totale de 69M€) une diversification de son patrimoine. Cette opération appuyée par l’investissement voilà 3 mois dans une résidence senior (Asnières sur Seine)  malmène –t-elle  l’aspect résolument qualitatif de la gestion ? Non. Car dans le «  contexte actuel » il s’agit toujours et encore, de rechercher de « bons emplacements » afin d’impacter positivement la valorisation du portefeuille.  De ce point de vue, la progression  de la valeur d’expertise de la plupart des immeubles bénéficie aux anciens associés  qui  se réjouiront de l’augmentation imminente du  prix de la part. Un  bémol, le taux d’occupation financier (89,21 % en moyenne annuelle.


Sa dégradation en 2018 « liée essentiellement » aux franchises de loyers  et à la nécessité  d’arbitrer certains actifs obsolètes ou ne correspondant aux exigences de la SCPI exige d’être redressé pour améliorer la rentabilité.  En attendant,  cette année pourrait être celle d’une stabilisation de la distribution. Comme l’année dernière, Amundi Immobilier envisage de fixer les 3 premiers acomptes à 2,7€ (soit 10,80 € par part annuellement). Reste à patienter jusqu’au 4ème et dernier pour  savoir si  RAP renouera avec la croissance de son dividende.


Pour en savoir davantage :
SCPI Rivoli Avenir Patrimoine


Blandine Blanc-Durand