LINXEA Immo
Crédit Immobilier : Le prêt à paliers : une solution patrimoniale pas assez valorisée

23/11/2018

La flexibilité du prêt à paliers figure parmi les solutions patrimoniales idéales en s’adaptant à la situation financière de l’emprunteur

Même si les taux montrent une légère tendance haussière, leurs faibles niveaux sont encore une porte ouverte pour saisir des opportunités d’investissement…
sauf que parfois, la situation financière ou personnelle momentanée de l’épargnant peut entraver la volonté de s’endetter. Dans ce cas, la technique du prêt à paliers ou « prêt lissé » est à garder en tête. Explications.
La grande majorité des crédits immobiliers est réalisée sous la forme amortissable. C’est à dire que le remboursement du prêt est étalé dans le temps sous forme d’échéances constantes. Pratique parce que l’emprunteur sait à l’avance combien il doit rembourser chaque mois, ce type de prêt a pour inconvénient sa « rigidité ». Car il fige les échéances et ne permet pas de prendre pas en compte les possibles évolutions financières de l’épargnant. Que faire ? Une solution : le prêt à paliers.
 Concrètement, il s’agit d’un prêt amortissable mais dont les échéances évoluent en fonction des capacités de remboursement de l’emprunteur. Ce montage judicieux peut concerner beaucoup de monde : Pêle-mêle ce sont des jeunes dont les revenus vont croître et qui ne veulent pas attendre pour s’endetter. Ce sont des plus vieux pour qui les mensualités d’un prêt classique seraient trop élevées au regard de leur future pension. Ou encore, des particuliers avec plusieurs crédits (prêt à taux zero, PEL, etc.. ) souhaitant maintenir un taux d’endettement « normal » ou égal tout au long de la durée de remboursement de leurs dettes.

Même si elle ne la mette peu en avant et que l’accord n’est pas automatique, la plupart des banques offre la faculté de recourir à cette forme de prêt. Mais il faut savoir que le prêt à palier a un coût… élevé. D’abord, l’avantage d’une modulation des mensualités s’accompagne d’un taux d’intérêt plus haut. Deuxio, en raison du différé de remboursement du capital, le coût total des intérêts est supérieur à celui d’un prêt classique. En tous cas, cela ne coûte rien d’utiliser les simulateurs en ligne afin de prendre une décision adaptée à votre profil.

Blandine Blanc-Durand