LINXEA Immo
Epargne Foncière continue d’étoffer son patrimoine

17/09/2018

Après Paris, Nice au 1er semestre, la SCPI vient de jeter son dévolu sur des bureaux près de Lyon

Après avoir acquis une galerie commerciale (6272m2, 29,5M€) à Nice, Epargne Foncière vient de rentrer un immeuble de bureaux (9256m2) en VEFA au cœur du quartier de Vaise, « le troisième pôle tertiaire lyonnais ».


A sa livraison dans le courant de 2021, le bâtiment sera labellisé BREEAM « Very Good » et RT 2012.

Appuyée par une collecte nette de 22,3M€ au 2ème trimestre et la vente d’un actif vacant à Toulouse (1411m2, 1,7M€), la SCPI maintient le cap d’un rajeunissement de son portefeuille. Une tâche de longue haleine pour une SCPI lancée en 1968 et qui capitalise quelques 2,2 Mds € au travers de 300 immeubles (594583 m2) en direct ou via des SCI.

L’activité locative a été soutenue avec plus de 6500m2 de surfaces relouées. Mais le bilan en fin de semestre reste mitigé. La SCPI peine à faire décoller et stabiliser son taux d’occupation financier au delà de 90% (89,9% fin juin vs 88,2% fin mars).


Heureusement, l’arrivée de nouveaux locataires, la baisse sensible des mesures d’accompagnement commerciales et les revenus tirés de La Coupole ont permis de générer une hausse significative des loyers : ils s’élèvent à 25,36M€ fin juin contre 22,72M€ le trimestre précédent soit un bond de 11%.


Cette orientation positive associée à un confortable report à nouveau (11,51€ fin 2017 vs 7,86€ fin 2016) dopera-t-il le dividende 2018 ? Mystère.

Et pour le moment, le 2ème acompte s’est stabilisé à 8,91€. En attendant de voir la politique de distribution qui sera adoptée en 2018 par la Française AM, les anciens associés peuvent se consoler. En février, le prix de souscription d’ Epargne Foncière a été augmentée (+1,91%, 800€) afin de mieux refléter l’appréciation de la valeur de son patrimoine.

Pour en savoir davantage :
https://www.linxea.com/scpi/fiche/scpi-epargne-fonciere

Blandine Blanc-Durand