LINXEA Immo
LES NEWS DE L'IMMOBILIER FEVRIER

11/02/2019

Le loyer moyen : autour de 633 €/mois

Globalement, en 2018, la surface moyenne des logements loués en France était de 46 m2 et il fallait dépenser en moyenne 633 € par mois charges comprises pour se loger.


Bien sûr, ces chiffres cachent de fortes disparités. Ainsi, par rapport à la province, l’Ile-de-France est quasiment deux fois plus chère en termes de loyer au mètre carré, et Paris est trois fois plus chère.


On constate une augmentation sensible des loyers à Paris par rapport à l’année 2017 (+3,13 %) avec un montant de 35,13 €/m2.


On peut également noter que les prix ont augmenté moins vite en grande couronne parisienne qu’en petite couronne, dont l’attrait augmente avec le projet du « Grand Paris ».


Mais la capitale est loin d’être le seul endroit où les prix ont le plus flambé. Parmi les grandes villes françaises, c’est à Bordeaux que l’on observe la hausse la plus spectaculaire avec +6,77 % sur le loyer moyen. Parmi les autres villes ayant fortement augmenté (de +3 % à +5%) se trouvent Brest, Metz, Poitiers et Saint-Étienne : dans ce cas, il s’agit plutôt d’un phénomène de rattrapage, ces villes étant peu chères à la base. A l’inverse, Tours et Avignon connaissent les plus fortes baisses, respectivement -1,36 % et -1,75 %.



Les aires urbaines portent la croissance démographique française

L’accroissement démographique concerne toutes les régions, à l’exception de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Bourgogne-Franche-Comté, mais le dynamisme démographique s’affaiblit.


Les fortes hausses de population bénéficient surtout aux départements des métropoles régionales de la façade atlantique, d’Occitanie et d’Auvergne-Rhône-Alpes. À l’opposé, 24 départements, dont Paris, accusent une baisse. La hausse de population traduit le regain démographique des grands pôles urbains et le dynamisme de leur couronne. (Insee Focus n°138).


Pour un même budget, on peut acheter entre 17 et 77 m2

Les agents immobiliers FNAIM ont récemment présenté leur dernière étude du marché immobilier. Une baisse légère des prix de ventes semble se confirmer pour l’immobilier ancien. Autre sujet abordé sous la forme d’un graphique ci-dessous : Quelle surface peut–on acheter, en moyenne, en province pour un budget (hors frais d’acquisition) de 160 000 €. Ce sont les villes d’Orléans et de Dijon qui offrent les meilleures opportunités : respectivement, vous pouvez acquérir 76 m2 à Orléans et 77 m2 à Dijon. Avec ce budget de 160 000 €, à Bordeaux, vous pouvez acheter 35 m2, à Lyon, 40 m2, à Lille, 49 m2. En comparaison, à Paris, ce budget permet d’acheter 17 m2.

(Extraits du dossier FNAIM, conférence de presse du 23 janvier 2019).

Hausse annuelle des loyers

L’indice de référence des loyers (IRL) s’applique aux baux d’habitation meublés ou non. Le dernier indice IRL qui a été publié le 15 janvier 2019 est celui du 4ème trimestre 2018. Il s’élève à 129,03, ce qui représente une hausse annuelle de 1,74 %. Le précédent indice publié, celui du 3e trimestre 2018, avait augmenté de 1,57 %.

Hong Kong, New York, Los Angeles, Toronto, Paris sont les villes préférées des personnes riches

Hong Kong et New York en tête, Londres sort du Top 5.


Hong Kong, New York, Los Angeles, Toronto, Paris : tel est le classement des villes préférées des personnes les plus riches de la planète, en ce début d’année 2019. Ce classement reflète les dernières évolutions de l’environnement géopolitique puisque l’année dernière Londres en faisait partie. Le classement, établi chaque année par BARNES, spécialiste de l’immobilier haut de gamme, répertorie les attentes et envies des UHNWI (Ultra High-Net-Worth-Individuals), dont la fortune est supérieure à 30 millions de dollars, et HNWI (High-Net-Worth-Individuals) dont le patrimoine personnel est compris entre 1 et 30 millions de dollars.

LINXEA