Révisez votre stratégie d'investissement - Linxea
Économie mondiale marché
Marchés

Révisez votre stratégie d’investissement

Les marchés boursiers sont actuellement à des sommets historiques. Ce qui peut susciter l’euphorie chez les investisseurs, qui voient leurs portefeuilles s’apprécier…

Mais, en période d’euphorie comme en période de déprime sur les marchés, il est important de rester prudent et de revoir sa stratégie d’investissement.

Car ces marchés sont cycliques. Il y a des périodes de hausse et de baisse. Lorsque les marchés baissent, il est normal de ressentir de l’inquiétude. Néanmoins, il est important de rester calme et de ne pas prendre de décisions hâtives.

Voici quelques conseils pour vous aider à rester calme quelle que soit la météo des marchés.

Marchés haussiers : maintenir le cap avec sagesse

En période de marché haussier, la tentation peut être forte d’adopter une attitude euphorique. Cependant, rester calme et persévérer dans une approche réfléchie est la clé. Voici quelques conseils  :

  • Rappel historique : Les marchés actions ont démontré une tendance à la hausse sur le long terme malgré les périodes de baisse temporaires. La récession est souvent suivie d’une reprise, un aspect fondamental à considérer dans votre stratégie.
  • Maintenir le cap : Si votre stratégie d’investissement actuelle est en adéquation avec vos objectifs, ne soyez pas tenté par des changements radicaux. La cohérence dans vos investissements est primordiale pour éviter les pertes.
  • Ajustements progressifs : Plutôt que de changer radicalement votre stratégie, envisagez des ajustements progressifs en réponse aux fluctuations du marché. La diversification et le rééquilibrage peuvent être des mesures judicieuses pour refléter votre tolérance au risque et vos objectifs financiers.

Marchés baissiers : rappelez-vous que les marchés actions ont toujours tendance à remonter

Les marchés baissiers ne durent jamais éternellement. En fait, ils sont souvent suivis de périodes de hausse.

Historiquement, il est démontré que les marchés financiers ont une tendance générale à la hausse sur une longue période. La récession est souvent temporaire et précède généralement une reprise. C’est une notion clé à considérer dans votre stratégie d’investissement.

  • Prenez par exemple le CAC 40, l’indice boursier français. Malgré les crises majeures comme celle de 2008, sa courbe sur les 30 dernières années montre une progression.
  • Le S&P500, indice américain, présente le même schéma. Après chaque crise, une reprise s’est produite, souvent plus forte que la baisse précédente.

A retenir : les investissements à long terme peuvent amortir l’impact des fluctuations et des baisses temporaires du marché.

Ne changez pas votre stratégie d’investissement de façon radicale

Si vous avez une stratégie d’investissement qui vous convient, continuez à la suivre. Il est important de rester cohérent dans vos investissements.

Vous devez maintenir une vision à long terme lors de la mise en œuvre de votre stratégie d’investissement. Une modification radicale peut provoquer une perturbation potentiellement préjudiciable de votre portefeuille d’investissements. Des changements radicaux conduisent souvent à des choix d’investissement impulsifs basés sur des réactions émotionnelles plutôt que sur un examen objectif des indicateurs économiques.

A la place, envisagez plutôt de faire des ajustements progressifs en réponse aux fluctuations du marché. Parmi ces ajustements, on peut notamment citer une plus grande diversification de votre portefeuille ou un rééquilibrage de vos actifs pour mieux refléter votre tolérance au risque et vos objectifs financiers.

Gardez à l’esprit que la répartition d’actifs et la diversification sont deux des principaux outils pour gérer le risque et le rendement dans un portefeuille d’investissement. Une diversification géographique et sectorielle peut vous aider à amortir la volatilité.

Faites-vous aider par un professionnel

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, n’hésitez pas à consulter un conseiller financier. Nos équipes de conseillers en investissement financier restent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 :

Quelles sont les différentes stratégies d’investissement ?

Dans le monde de l’investissement boursier, diverses stratégies peuvent être adoptées selon votre profil de risque, vos objectifs et votre horizon de placement. Voici quelques-unes des plus connues :

  • L’investissement passif : Cette stratégie consiste à acheter et conserver des actifs sur le long terme, sans chercher à anticiper les fluctuations du marché. Elle repose souvent sur des fonds indiciels (ETF) qui répliquent la performance d’un indice boursier.
  • L’investissement actif : Contrairement à la stratégie précédente, l’investissement actif implique une gestion dynamique du portefeuille. L’investisseur cherche à surperformer le marché en achetant et vendant des actifs en fonction de ses analyses et prévisions.
  • L’investissement de valeur (Value investing) : Cette approche, popularisée par Warren Buffet, consiste à rechercher des entreprises dont les actions sont sous-évaluées par le marché.
  • L’investissement growth (Croissance) : Ici, l’investisseur se concentre sur des entreprises à fort potentiel de croissance, même si leur valorisation semble élevée.
  • L’investissement ESG / ISR : Ces stratégies prennent en compte les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) ou l’investissement socialement responsable (ISR).

Méthode pour établir une bonne stratégie d’investissement

L’établissement d’une bonne stratégie d’investissement nécessite une approche méthodique :

  • Commencez par définir vos objectifs d’investissement (retraite, achat d’un bien immobilier ou constitution d’un patrimoine)
  • Évaluez votre tolérance au risque, qui dépend de votre situation financière, de votre horizon de placement et de votre tempérament.
  • Déterminez l’horizon de temps souhaité, c’est-à-dire la durée pendant laquelle vous souhaitez conserver vos investissements.Vous devrez choisir des placements adaptés en fonction de votre horizon de temps. Par exemple, les placements à court terme sont généralement plus risqués que les placements à long terme.
  • Prenez en compte les cycles financiers : c’est-à-dire les fluctuations économiques sur les marchés qui se produisent de manière récurrente, caractérisées par des phases d’expansion, de pic, de contraction et de creux. Ces cycles sont influencés par plusieurs facteurs comme l’offre et la demande, les taux d’intérêt, l’inflation, la confiance des consommateurs… Pendant les périodes d’expansion, les opportunités d’investissement peuvent être abondantes, tandis que les périodes de contraction peuvent entraîner des défis. Les investisseurs avertis ajustent leurs portefeuilles en conséquence, diversifient leurs actifs et restent attentifs aux indicateurs économiques. Une stratégie d’investissement réussie prend en considération la dynamique des cycles financiers, vous permettant de tirer parti des opportunités et de vous protéger contre les risques potentiels associés aux phases moins favorables.
  • Diversifiez vos actifs sur différents secteurs : les différents secteurs de l’économie ne sont pas tous égaux face aux cycles financiers. Certains secteurs, comme les valeurs cycliques, sont plus sensibles que d’autres à la conjoncture. Vous devez tenir compte de la sensibilité aux cycles des différents secteurs dans votre stratégie d’investissement.

Marché volatile : comment réagir ?

Face à un marché volatile, la première étape consiste à garder son calme et à ne pas prendre de décisions impulsives. Il est préférable d’examiner attentivement la situation avant d’agir.

Parmi les stratégies à adopter :

  • La diversification de votre portefeuille peut être un moyen efficace de réduire les risques en répartissant vos investissements sur une variété de secteurs et de classes d’actifs.
  • Des investissements moins corrélés aux marchés boursiers tels que les SCPI qui peuvent vous offrir une bonne protection contre l’inflation.
  • Les versements programmés vous permettent de lisser le prix d’achat de vos unités de compte (UC). Une méthode efficace lorsque les marchés sont volatiles, car vous pouvez acheter des UC à des prix plus avantageux.
  • La gestion pilotée est une solution qui peut vous simplifier la vie. Un professionnel se charge de gérer votre assurance-vie (ou votre PER) en fonction de votre profil d’investisseur et de vos objectifs.

Enfin, n’oubliez pas que la volatilité peut être une opportunité d’achat, surtout si vous adoptez une vision à long terme.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *