LINXEA Immo
PF Grand Paris a augmenté son 1er acompte

25/06/2018

L’environnement est favorable aux SCPI de rendement à l’image par exemple de PF Grand Paris (PFGP). Ré-ouverte à la collecte depuis octobre 2017, la SCPI conduit à la fois une politique ambitieuse de rationalisation et de régénérescence de son patrimoine. Son programme est de céder des actifs ne correspondant plus à sa stratégie et d’acquérir à la place des bureaux situés à Paris et sa région afin de devenir « la première SCPI spécialisée sur cette zone économique en forte croissance ». Pour y parvenir, Périal a dans un premier temps obtenu l’année dernière la variabilité du capital de sa SCPI. Puis, la collecte arrivant, elle s’est mise en quête d’acquérir de nouveaux immeubles : 3 en 2017 (34M€) et bientôt d’autres « attractifs » en raison notamment de la collecte de 18M€ enregistrée au 1er trimestre.

Rien n’est encore officialisé mais l’optimisme dirige la gestion en dépit du léger recul « technique » (88,56% vs 89,32%) du taux d’occupation financier. La raison ? Un « cumul des franchises de loyers accordées aux locataires chaque premier trimestre ». Corrigé des franchises de loyer, l’indicateur offre meilleure figure en s’établissant à 92,44%, (vs 92,28% fin 2017). Une raison qui, associée à la bonne orientation des fondamentaux du marché, justifie une augmentation du premier acompte de PF Grand Paris à 5 € contre 4,7 € en 2017. Pour ceux qui ne veulent pas faire de calcul, ce nouveau montant correspond à une hausse de 6,4%. Tous les espoirs sont donc permis pour voir la SCPI renouer en 2018 avec une belle amélioration du taux de distribution après 4 ans de baisse successive.


Blandine Blanc-Durand