LINXEA Immo
PF02 : un optimisme qui donne confiance

16/05/2018

En préambule de son activité pour le 1er trimestre 2018, PF02 souligne à la fois « la traditionnelle accalmie liée à la saisonnalité́ du marché français de l’investissement » et la bonne tenue des bureaux en Ile de France qui captent plus de 80% des volumes investis (2,7 Mds€).

Côté locatif, tout va bien. La demande placée de bureaux progresse sur tous types de surface. Elle confirme « le scénario de hausse des loyers dans un marché où l’offre disponible a baissé de 10% en un an en Ile-de-France, voire de 21% à Paris » précise Perial. Enfin, le taux de vacance atteint 5,7% en Ile-de-France et les loyers des meilleurs immeubles parisiens ont bondi de près de 8% en un an. Des conditions propres à la France ? Non. Elles se dupliquent également sur la plupart des marchés européens où « de fortes revalorisations des niveaux de loyers » sont anticipées. Que de bonnes nouvelles pour PF02 dont le profil typologique est majoritairement centré sur les bureaux (89%). La situation est même qualifiée de « particulièrement favorable ». Parmi les raisons invoquées, Perial remarque l’exposition de la SCP à hauteur de 11% en Europe, un niveau qui devrait se renforcer avec une acquisition en cours d’étude aux Pays-Bas.

 

Pour l’heure, la collecte du 1er trimestre (47M€) a permis d ’acheter un immeuble à Lyon (17198m2, 68M€). Acquis en indivision avec PF0, cet ensemble récent à la « conception architecturale qualitative » est occupé en totalité par un seul locataire dans le cadre d’un bail ferme de longue durée.

En termes d’activité locative, le taux d’occupation marque un léger retrait (91,38% vs 92,75% le trimestre précédent). Cependant, il ne devrait pas empêcher PF02 de « délivrer une performance en 2018 similaire à celle de 2017 » (8,6€, TDVM 4,43%). Une anticipation sous le sceau de l’optimisme qui a justifié une augmentation du 1er acompte à 2,1€ (+2,43%) contre 2,05€ en 2017.

 

 

Pour en savoir davantage :

SCPI PFO2


Blandine Blanc-Durand