LINXEA Immo
Pierre capitale : small is beautiful

24/01/2019

En 2018 Pierre Capitale a atteint son double objectif : équilibrer sa diversification géographique et sectorielle. Quoi que ralentie, la collecte (6,54M€) et le recours à l’endettement (32M€, ratio d’endettement 35%) ont appuyé les investissements (plus de 90M€). Ils ont permis de renforcer son exposition à l’Allemagne (39% vs 22,2% en 2017) et de diminuer la part des bureaux (49% vs 62,5%) des commerces (6% vs 8,2%) et des services (23% vs 29,3%) pour se positionner sur un nouveau créneau : l’hôtellerie (22%). A terme, l’allocation cible est d’approcher une répartition 50/50 entre la France et l’Allemagne. Quant au côté typologique, l’ambition d’un partage égal les bureaux et les services à la personne il a bien été atteint.
Au total, le portefeuille dénombre 7 immeubles (21907m2) : 5 immeubles de Bureaux et de Services situés dans les 12ème et 13ème arrondissements parisiens, achetés sur la base d’un taux de rendement de 4,85 % et un hôtel et une salle de sport à Munich assis sur des baux fermes de plus de 10 ans. Ces choix reflètent la volonté d’investir « exclusivement dans des marchés établis » où les faibles taux de vacance permettent « de pérenniser des taux d’occupation physiques (99,4%) et financiers (98,1%) élevés garantissant ainsi des revenus constants » précise le gérant Julien Guillemet. Enfin, la qualité des acquisitions ont leur étalon en se matérialisant dans les valeurs d’expertises en hausse de 3,6 % sur 2018. Sur le chapitre de revenu, le dernier exercice est celui de la constance. Dès l’année de sa création en 2017, Pierre Capitale avait distribué un revenu de 42,5€ soit un taux de distribution de 4,25 % . Au titre de 2018, la SCPI est une fois encore « en capacité de distribuer 4,50 % » au regard des 45€ de dividende déjà versés.


Pour en savoir davantage :
SCPI Pierre Capitale

Blandine Blanc-Durand