LINXEA Immo
Primonial entame 2019 avec « enthousiasme et détermination».

06/02/2019

Honorée par le Palmarès des Fournisseurs (Magazine Gestion de Fortune Janvier 2019) en tant que société de gestion la plus innovante du secteur, Primonial « n’a cessé d’innover et de se structurer… » déclare son président, Stéphane Vidal. Il promet  « de consacrer d’importants moyens », car  une croissance rapide et pérenne dépend de  la « capacité à s’adapter en permanence à un contexte de marché mouvant.»

Les chiffres de l’année 2018


Le groupe Primonial enregistre une collecte brute record de 9,71 Mds € en 2018 (vs 5,51 Mds € en 2017).  En net, le montant atteint 5,5 Mds € contre 4,5 Mds € un an avant.
Les particuliers représentent 5,7 Mds€ (vs 4,03 Mds€) et les institutionnels 4,01 Mds€ (vs 1,48 Mds€). Cette forte progression résulte de la prise de participation (40%) dans La Financière de l’Echiquier, dans Aviarent (survenue au T4 2017) ainsi que dans la réalisation de 4 transactions immobilières importantes.

Par gamme de produits, l’assurance vie engrange 1,14 Mds€ (978 M€) via notamment la « commercialisation soutenue » de Sérénipierre et l’asset management (3,4 Mds€ dont 2,96 Mds€ pour La Financière de l’Echiquier).

Les fonds Immobiliers (SCPI, OPCI et SCI) enregistrent une collecte de 1,82 Mds € (2,03 mds €).  Dans le détail, 911M€  reviennent aux SCPI contre 1,33 Mds € en 2017. Interrogé par Frédéric Tixier pour Pierre Papier,  Grégory Frapet estime que ce montant permet à Primonial REIM  de rester « leader, en termes de collecte sur la partie SCPI ». En termes de parts de marché « le groupe occupe une position identique, voire légèrement supérieure à celle de 2017 ».

A elle seule, Primovie pèse plus de la moitié des flux en totalisant 497M€ (vs 808 M€).  Quant à Primopierre, elle a récolté quelques 282 M€ (vs 365  M€). La SCI Capimmo, et l’OPCI grand public PREIMium, unité de compte immobilières référencées dans un grand nombre de contrats en Assurance Vie, ont attrapé 911 M€ (vs 702M€). Sur le résidentiel, la collecte totale s’élève à 87 M€ (vs 97 M€).
L’activité Club Deals Immobiliers de Primonial REIM et Primonial Luxembourg est en plein essor. Elle atteint 2,62 Mds € de collecte (vs 1,15 Mds €) en raison notamment de 4 opérations d’envergure : Galeo, Dueo, Trieo (225 M€, Bureaux, Île-de-France), Quadrans (1,15 Mds € Bureaux, Ile de France), Primotop (817 M€, Santé en Allemagne) et Blackbear (266 M€ Bureaux, Lyon). Enfin signalons l’activité d’Aviarent (342 M€) auprès d’investisseurs institutionnels, principalement allemands et le fonds PERF (140 M€) investis en immobilier résidentiel.

Les performances


Dans une interview accordé à Pierre Papier, Grégory Frapet rappelle que Primonial Reim   avait surperformé en 2017 le marché des SCPI d’entreprise (4,43% en moyenne). En 2018, le dirigeant  déclare que la collecte a été investie "dans de très bonnes conditions  pour les associés".

Globalement, la « pureté » sectorielle des SCPI de Primonial Reim permet d’exprimer des convictions tranchées. Sur le thème des bureaux (Primopierre) et dans un environnement de compression des taux, il convient d’être « extrêmement sélectif pour continuer à créer de la valeur. » Ecartant les bureaux « prime », qui ne sont « pas notre marché principal d’intervention » Grégory Frapet envisage  parmi les  moyens à  sa disposition, la rénovation de

certains actifs en portefeuille ou  l’identification d’immeubles « dont les loyers sont susceptibles d’offrir de la « réversion » en tirant parti de l’évolution de l’usage des bureaux. »  L’autre piste consiste à investir  « sur des taux autour de 4,25% » en favorisant des actifs « core » ou « core+ » situés en première et deuxième couronnes parisiennes. En 2018 la performance est de 4,50%.

A propos du thème de la Santé (Primovie), le marché est moins profond que celui du bureau ou du résidentiel. Mais  « on gagne déjà sur le couple rendement/risque ». Reste à être vigilant sur le potentiel de gain à terme, c’est-à-dire l’augmentation de la valeur de la part qui traduit l’augmentation de la valeur de l’actif immobilier. En 2018 la scpi a distribué 4,50% à ses associés.

Bref « tout dépend du type de stratégie privilégiée par les investisseurs : recherche d’un rendement immédiat ou d’un TRI à terme. »


A propos des murs de boutique,  Patrimmo commerce termine l ’année avec une performance de 4,60% en 2018.


Le résidentiel (Primofamily). La compression des taux sur les bureaux ramène ceux du logement « à des niveaux comparables ». A condition de choisir « des métropoles gagnantes » Le City Ranking réalisé par Primonial REIM permet d’espérer des rendements autour de 4%, un niveau « très significatifs comparés à ceux de l’immobilier commercial » sans compter  un potentiel de plus values par la hausse des valeurs  dans les années à venir. Dans ce cadre l’objectif de Primofamily « qui va distribuer 4% à ses souscripteurs » traduit l’ambition de la société de gestion sur un sujet porteur : la métropolisation.

Pour en savoir davantage :
SCPI Primofamily
SCPI Primopierre
SCPI Primovie

SCPI Patrimmo Commerce




Blandine Blanc-Durand