LINXEA Immo
Primovie ou l’effet « paquebot »

11/07/2019

Avec une capitalisation supérieure à 2,5 Mds€, la SCPI bénéficie d’un poids lui permettant d’être un acteur incontournable dans l’immobilier de  santé .

 

Avec une capitalisation qui dépasse les 2,52mds € au terme du 1er trimestre Primovie dispose d’un poids appréciable. Il lui permet de bénéficier d’une belle diversification de son portefeuille mais aussi d’être un acteur incontournable franco-européeen sur le vaste marché de l’immobilier dédié à la santé, les seniors ou à l’éducation. De plus, grâce à cet effet « mammouth » la SCPI se voit faciliter l’accès à des multiples opportunités d’investissement. Une illustration toute récente Un accord annoncé début juillet avec Zaffiro et Sarafin en vue d’acquérir (en sale and leaseback) 14 établissements d’hébergement (2083 lits, 84000m2) pour personnes âgées. Localisés sur 5 régions au nord de l’Italie 7 d’entre eux sont déjà exploités, l’autre moitié est « à restructurer ou redévelopper.» Au delà d’une longue durée des baux, l’opération devrait être fructueuse pour la SCPI. En effet, elle profite d’un « déficit de lits estimé à plus de 80 000 lits d’ici 2025-2030 » et d’un marché italien « très favorable avec une part des plus de 80 ans qui devrait doubler d’ici à 2050. » 

Concernant l’activité du 1er trimestre, elle s’est avérée une fois encore très active. Avec une collecte de 181M€, Primovie s’est offerte 2 crèches en Allemagne (5,23M€) et un

EHPAD à Meynes (12M€) très bien situés. Cerise sur le gâteau, les 3 actifs présentent un atout supplémentaire: ils sont assortis de baux de 12 ans fermes.

L’année va se poursuivre sur cette même ligne. Les investissements étudiés actuellement concernent des crèches, des cliniques et des EHPAD en France et en Allemagne. Primonial REIM considère en effet, que ces créneaux demeurent plus que jamais pertinents dans un environnement marqué par un manque d’offre privée. En cause, « la transition démographique, les évolutions sociologiques et la métropolisation » qui créent des besoins rendant indispensable l’investissement immobilier en établissements pour seniors et en immobilier de santé au sens large.

Enfin, au 31 mars, Primovie compte 138 actifs situés à 18% en zone euro (Allemagne, Italie et Espagne). Malgré la vacance sur quelques bureaux à Paris et à Colombes, le taux d’occupation financier s’établit à un bon niveau: 97%. En conséquence, le 1er acompte s’est élevé à 2,3€ contre 2,21€ un an avant soit une hausse encourageante de 4,07%. En cas de maintien de ce montant au cours des 3 trimestres suivant, les associés peuvent donc espérer recevoir bien davantage que les 9,14€ versés en 2018 (TDVM 4,5%).


Pour en savoir davantage : 

SCPI PRIMOVIE


Blandine Blanc Durand