LINXEA Immo
Primovie s’est recentrée sur son ADN en 2018

26/02/2019


Dans un environnement marqué par la prise de conscience du manque d’offre d’établissements privés de santé et des besoins croissants Primonial REIM « maintient sa conviction sur l’immobilier de santé et d’éducation. » Les investisseurs ne s’y trompent pas et dans cette logique, la croissance de Primovie s’est poursuivie en 2018… mais sur un rythme plus assagi (collecte de 497 M€ vs 808 M€ en 2017). Dorénavant la SCPI franchit allègrement la barre des 2mds de capitalisation (2,34 mds € vs 1,84 Mds€) soit une hausse  substantielle de 32% en l’espace d’un an.   


Moins encombrée par l’afflux de capitaux, Primovie a   recentré en 2018 sa collecte sur des actifs dédiés à ses secteurs de prédilection. Dans cet esprit, elle a aussi conclu au dernier trimestre un partenariat avec Korian et Careit afin d’accompagner «  la reconfiguration du parc immobilier de Korian » et  sa croissance européenne. Au total son portefeuille dénombre 130 lignes (vs 95). Géographiquement, les 2 grandes régions   demeurent l’île-de France (44,8%) et la province (29,3%). De son côté, la zone euro (Allemagne, Espagne Italie) continue sa progression.  Elle  atteint dorénavant 17,7% (vs 14,1%). Les effets bénéfiques d’une moindre collecte s’expriment surtout en terme typologique. Les bureaux ont fondu de moitié. Ils comptent pour 24,5% du patrimoine en valeur vénale contre  43,1% fin 2017.  


Elle bénéficie d’un taux d’occupation  flatteur (95% et 3,7% sous franchise), Elle a versé à ses associés un dividende de 9,14€. Un montant qui fait ressortir un taux de distribution en baisse 4,50% (vs 4,89%) dont l’explication provient de la « digestion » de sa  forte collecte en 2017 et de sa forte revalorisation de 6,28% la même année. 

 

Pour en savoir davantage : 

SCPI PRIMOVIE


Blandine Blanc-Durand