Contrat Madelin : 40 % des TNS non équipés - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Contrat Madelin : 40 % des TNS non équipés

TNS

Malgré les avantages du produit, nombre de travailleurs non salariés qui y ont droit n’ont pas encore souscrit de contrat Madelin.

Trop souvent ceux qui en ont ouvert un l’ont fait sans conviction et en effectuant de faibles versements qui ne leur assureront pas un véritable complément de retraite.

D’ailleurs, cette situation a été constatée par le Cercle des Épargnants : « Les montants des primes versées sur les contrats retraite sont aujourd’hui, en moyenne, trop faibles, pour garantir de réels compléments de revenus au moment de la cessation d’activité. »

En effet, il ne faut pas se méprendre : la sortie du contrat Madelin se fait en rente viagère, or ce n’est pas avec une épargne en fin de contrat de 10 000 ou 20 000 € que vous pourrez obtenir une rente satisfaisante.

Pour bénéficier d’un véritable complément de retraite il faut disposer d’un capital important. Selon l’âge auquel vous prendrez votre retraite (entre 60 et 67 ans, par exemple), comptez un capital 25 à 30 fois égal au montant de la rente viagère annuelle que vous souhaitez percevoir.

Ainsi, si vous jugez qu’il vous faudra une rente viagère annuelle de 6 000 €, soit 500 € par mois, vous devrez disposer d’un capital d’environ 180 000 € (6000 x 30) le jour de la transformation de votre épargne en rente viagère, par exemple à l’âge de 62 ans.

Alors autant s’y prendre le plus tôt possible et alimenter régulièrement votre contrat !