Préparer sa retraite avec les SCPI

11/09/2018
L’investissement dans une société civile de placement immobilier (SCPI) permet de préparer sa retraite en bénéficiant de revenus locatifs réguliers tout en diversifiant son patrimoine. Si l’achat en direct d’un bien immobilier demande un budget important, il est possible d’acquérir des parts de SCPI avec un apport plus modeste.

Les avantages des SCPI pour préparer la retraite

Les SCPI génèrent des revenus réguliers qui sont redistribués aux associés chaque trimestre. Grâce au revenu complémentaire réalisé, l’investissement en SCPI est un outil efficace pour compenser la baisse de revenu occasionnée par la retraite.


L’acquisition de parts de SCPI permet :


  • La constitution d’une retraite par capitalisation

  • L’accès à des biens commerciaux et de l’immobilier de prestige (bureau, commerce, hôpital, hôtel, etc.)

  • La délégation de la gestion des biens

  • La mutualisation des risques locatifs

L’investissement en SCPI est ouvert à tous les budgets selon le profil d’épargnant et les objectifs patrimoniaux. Contrairement à l’acquisition d’un bien immobilier en direct, les SCPI accèdent à une palette de biens au patrimoine diversifié.


Comme tout investissement immobilier, les SCPI offrent une protection contre l’inflation puisque les loyers sont en partie indexés sur la hausse des prix à la consommation.


Il est possible d’acquérir des parts de SCPI :



A noter : En tant que placement de long-terme, l’assurance-vie est un produit d’épargne adapté à la préparation de la retraite. Les unités de compte en SCPI dynamisent le fonds en euros de l’assurance-vie avec une perspective de rendement supérieure sur la durée.


Quel régime fiscal s’applique aux SCPI ?

Les porteurs de parts de SCPI sont soumis à l ’impôt sur le revenu :


  • Des revenus fonciers pour les loyers

  • Le cas échéant, des revenus de capitaux mobiliers

La SCPI prend en charge les autres types de taxes (assurance, taxe foncière, frais de gestion).


Dans le cas d’une assurance-vie intégrant des parts de SCPI, la fiscalité spécifique à l’assurance-vie supplante celle des revenus fonciers, avec des avantages :


  • L’imposition des parts détenues via une assurance-vie est inférieure aux parts détenues en direct

  • Fiscalité de sortie avantageuse à partir de 8 ans de détention

  • L’assurance-vie permet de désigner le bénéficiaire de son choix

Et des inconvénients :


  • Il n’est pas possible d’emprunter pour investir

  • Pas d’option de démembrement

  • Les frais de gestion annuels du contrat réduisent son rendement

L’acquisition de parts de SCPI implique une moindre disponibilité de l’épargne que d’autres placements. En outre, l’investissement ne comporte de garantie ni de rendement ni de capital.


L’astuce LINXEA


La retraite approchant, acheter des parts de SCPI en démembrement temporaire de propriété est un choix judicieux.


Non seulement, ce mode d’acquisition vous permet d’acheter des parts moins chères mais il vous fait en plus bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu, voire d’une réduction de l’IFI.