Archives des Fonctionnement - Linxea

L’énoncé de tous les frais figurent dans le règlement général de l’AMF. Quant à leurs taux et assiettes, ils sont détaillés dans les statuts ou la note d’information. Ce sont :

Bon à savoir : Les frais d’entrée tournent en moyenne autour de 10 % et les frais de gestion entre 10 et 15 %. Ce niveau peut sembler élevé mais il ne doit pas faire oublier l’essentiel : le rendement net de la SCPI. De ce point de vue, on rappellera que le taux de distribution affiché par les SCPI s’entend toujours net de frais de gestion, ce qui peut aider à relativiser le montant des frais.

Faut-il payer des frais de notaire lors d’achat de parts de SCPI ?

Non. L’acquisition d’un logement ancien par exemple, engendre des frais dits « de notaire » de l’ordre de 8 %. Pareil pour une SCPI. Quand elle investit dans un immeuble, c’est elle qui acquitte ces frais et non les associés. Un cadeau ? Pas tout à fait. Car pour entrer dans une SCPI, l’associé doit – on l’a dit – compter sur des frais d’entrée (entre 8 et 10 %).

Intégrés dans le prix de souscription de la part sur le marché primaire, ces droits d’entrée signifient que l’associé n’a pas d’effort financier supplémentaire à faire.

Bon à savoir : Des droits d’enregistrement sont dus en revanche, lors de l’achat de parts de SCPI à capital fixe sur le marché secondaire. Ils s’élèvent à 5 % du prix acquéreur, avec un minimum de 25 €.

L’avis de LINXEA

Les SCPI vont acheter des biens immobiliers avec le montant de vos souscriptions. Elles vont donc elles-mêmes régler des frais de négociation et de notaire sur leurs achats, ce qui explique le niveau de frais que vous payerez à la souscription.