Retrait d'argent de votre assurance vie : profitez des mesures fiscales pour les petits épargnants - Linxea
Assurance vie et épargne retraite
Assurance Vie

Retrait d’argent de votre assurance vie : profitez des mesures fiscales pour les petits épargnants

C’est la rentrée et vous avez un besoin d’argent, sachez que l’assurance-vie vous permet de demander une avance à un coût qui est bien inférieur à celui d’un crédit à la consommation.

Si vous décidez de faire un retrait d’une partie de vote épargne, n’oubliez pas d’utiliser les mesures fiscales ci-dessous qui sont favorables aux épargnants.

Depuis le 1er janvier 2018, l’imposition des assurés qui retirent de l’argent de leur contrat d’assurance-vie a fait l’objet de plusieurs aménagements, notamment en prenant en compte un seuil de versements (150 000 € depuis le 27 septembre 2017).

En outre, l’imposition des seuls gains et intérêts obtenus grâce à l’assurance-vie est réalisée en deux temps et sur deux années :

  • Un prélèvement forfaitaire obligatoire non libératoire (PFONL) est effectué par l’assureur lors du versement des produits (premier temps).
  • Puis l’année suivante, une régularisation est faite par l’administration fiscale en prenant en compte le choix de l’assuré (prélèvement fiscal forfaitaire selon l’ancienneté du contrat ou tranche d’imposition au barème de l’impôt sur le revenu) lors de sa déclaration de revenus (second temps).

Des mesures bénéfiques

Outre l’abattement annuel de 4 600 € (ou 9 200 € pour les couples soumis à imposition commune) qui est déduit des gains et intérêts et qui s’applique à tout le monde lorsque le contrat d’assurance-vie a plus de 8 ans, il existe plusieurs mesures en faveur des petits épargnants afin d’adoucir ou d’annuler leur imposition.

Vous avez investi moins de 150 000 € sur votre assurance vie

Vous faites un retrait alors que vous aviez versé moins de 150 000 € depuis le 27 septembre 2017 sur votre contrat d’assurance-vie ouvert depuis au moins 8 ans

Vous disposez alors d’une imposition moins élevée que ceux qui ont versé plus de 150 000 €. En effet, le taux d’imposition de 7,5 % s’applique aux primes ne dépassant pas 150 000 €, au delà de 150 000 € le taux d’imposition est de 12,8 %.

Petits contribuables

Les personnes dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 25 000 € (célibataires, divorcés, veufs) ou à 50 000 € (contribuables soumis à imposition commune) peuvent demander à être dispensées du prélèvement fiscal forfaitaire obligatoire de 12,8% ou de 7,5% prélevé directement par l’assureur lors d’un retrait d’argent sur leur contrat. Ces personnes ne supportent donc pas l’imposition immédiate (1er temps, voir ci-dessus), elles sont imposées uniquement l’année suivante (2ème temps, voir ci-dessus).

Mieux vaut 0% ou 11% d’imposition que 12,80%

Les épargnants qui sont non imposables ou qui sont dans la tranche d’imposition à 11% doivent cocher sur leur déclaration de revenus de l’année suivant celle au cours de laquelle ils ont retiré de l’argent sur leur contrat d’assurance-vie la case 2OP pour annuler le prélèvement forfaitaire unique (qui a pu être mis en œuvre automatiquement) et être remboursés de ce prélèvement forfaitaire à 12,80%. Il ne faut cocher la case 2OP que si l’on est certain de payer moins d’impôts avec le barème progressif. Dans ces conditions, il faut être certain de ne pas être imposable à l’impôt sur le revenu ou alors être dans la tranche d’imposition de 11%. Au delà, il n’est pas intéressant de cocher cette case.

Si vous avez coché la case 2OP sur votre déclaration de revenus cette année afin d’opter pour l’imposition au barème de l’impôt sur le revenu, cette case sera normalement pré- cochée dans votre déclaration faite en 2024 sur vos revenus 2023.

Si vous ne modifiez rien, cette option sera reconduite automatiquement.

Si vous ne souhaitez pas opter pour l’imposition au barème de l’impôt sur le revenu cette année là, vous devez cocher la case qui se trouve au-dessous de la case 2OP (en cas de déclaration papier) ou bien décocher la case 2OP (en cas de déclaration en ligne).

Avant de retirer de l’argent de votre contrat, demandez conseil à nos experts. En fonction de votre situation et de vos besoins, ils sauront trouver avec vous la solution la plus appropriée et la plus intéressante.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *