Si la confiance des ménages diminue, l’opportunité d’épargner augmente - Linxea
Confiance des ménages
Epargne

Si la confiance des ménages diminue, l’opportunité d’épargner augmente

L’indicateur de confiance des ménages français et leur capacité d’épargne diminuent, mais l’opportunité d’épargner augmente.

Alors qu’au début des années 2000 l’indicateur synthétique de confiance des ménages était au dessus du niveau 120 (atteignant même le niveau de 127 en janvier 2001), le voici actuellement autour de 80. La dernière publication de l’INSEE « Informations Rapides » n° 254 nous renseigne sur l’opinion des Français sur la situation économique. Autant dire qu’actuellement les Français ne sont pas très optimistes : plus la valeur de l’indice synthétique de confiance est élevée, plus le jugement des ménages sur la situation économique est favorable.

L’opportunité d’épargner augmente

Les Français sont plus nombreux en septembre 2022 à estimer que le moment est favorable pour épargner. Le solde entre les opinions favorables et défavorables s’élève à 30 pour une moyenne long terme de 17 et un niveau de 23 en juin dernier.
Les marchés financiers étant bas (baisse du CAC 40 et de l’indice européen DJ Eurostoxx 50 de plus de 20% depuis le début d’année), les opportunités d’entrée dans des fonds actions et diversifiés sont intéressantes. Le rendement des fonds obligataires s’améliore avec la hausse continue des taux, les placements immobiliers, notamment en SCPI, offrent de bons rendements. Les opportunités sont là, mais les ménages hésitent.

Les perspectives sont jugées très dégradées

La part des ménages qui considèrent que le niveau de vie en France va s’améliorer au cours des douze prochains mois recule de manière plus marquée. Le solde correspondant perd 8 points et retrouve son point bas historique atteint en mai 2020.

Une nette augmentation des craintes à propos du chômage et de l’inflation future

En septembre 2022, les craintes des ménages concernant l’évolution du chômage augmentent fortement. Le solde correspondant gagne 11 points, néanmoins il demeure à un niveau bas par rapport à sa moyenne de longue période.

La part des ménages estimant que les prix vont accélérer au cours des douze prochains mois rebondit : le solde correspondant gagne 10 points. Il demeure ainsi bien au-dessus de sa moyenne de longue période.

Dans une perspective moyen terme, épargner aujourd’hui n’est pas un mauvais pari sur l’avenir. Les indicateurs des marchés sont bas et devraient repartir à la hausse dans les mois qui viennent.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.