LES NEWS FAMILLE MARS - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

LES NEWS FAMILLE MARS

Famille sautant sur la plage

Acheter sa voiture à crédit

Les crédits à la consommation servent principalement à réaliser des projets d’équipement, en particulier une automobile ou une moto, constate l’enquête réalisée par l’Observatoire des Crédits aux Ménages.

Voitures : Les motorisations essence en hausse

En janvier 2019, la part des motorisations essence dans les immatriculations de voitures particulières neuves repart à la hausse et gagne 2 points à 57,9 %, tandis que le diesel perd 1,3 point, à 34,2 %. La part des voitures électriques diminue de 0,7 point pour revenir à 2,0 % (3 000 immatriculations). Elles entraînent dans leur mouvement l’ensemble des motorisations alternatives qui redescendent à 7,7 % des ventes après 3 mois à un niveau élevé (- 0,7 point). Les ventes de voitures hybrides sont stables à 5,7 %.

Les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves progressent, à 112,1 g/km. La part des voitures affectées d’un malus est en hausse de 2,6 points par rapport à décembre, à 35,4 %, suite à l’abaissement du seuil à 117 g/km au 1er janvier 2019. (INSEE, Données et études statistiques. Motorisations des véhicules légers neufs – Émissions de CO2 et bonus écologique).

3 440 € en moyenne par mois pour les indépendants

3,2 millions de personnes exercent une activité non salariée, dont 0,4 million dans le secteur agricole. Hors secteur agricole, 31 % des non-salariés sont micro-entrepreneurs, précise cette étude, qui porte sur l’année 2016. Les non-salariés classiques des secteurs non agricoles perçoivent en moyenne 3 440 € par mois. Leurs revenus varient de 1 120 € dans le commerce de détail hors magasin à 8 620 € pour les médecins et les dentistes. (INSEE PREMIÈRE No 1732).

Pour lutter contre les maux d’Internet

Connaissez-vous le dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr d’assistance aux victimes de cybermalveillance ?

28 855 victimes sont venues chercher de l’assistance sur la plateforme en 2018 dont 24 574 particuliers, 3 650 entreprises et 631 collectivités.

Les principales menaces identifiées sont les attaques par hameçonnage (phishing), le piratage de compte, le pourriel (spam).

Le surendettement en baisse

Sur l’ensemble de l’année 2018, 162 936 dossiers de surendettement ont été déposés, soit une baisse de 29 % par rapport à 2014 et de 10 % par rapport à 2017.

Le nombre total de situations de surendettement soumises aux secrétariats des commissions en France (soit le total de primo-dépôts et des redépôts) s’est inscrit à la baisse pour la quatrième année consécutive.

En un an, l’encours de toutes les catégories de dettes a diminué. L’endettement global des ménages en situation de surendettement s’est élevé à 6,6 milliards d’euros en 2018, soit un recul de 8,8 % par rapport à 2017, et de plus de 20 % par rapport à son pic de 2014.

La part des dettes à la consommation a atteint 37,8 % (elle était de 45,9 % en 2014) et plus d’une situation de surendettement sur cinq ne comporte aucune dette à la consommation, contre une sur dix en 2011.

La part de l’endettement immobilier dans l’endettement global des ménages surendettés, qui était en augmentation constante depuis 2010, se réduit également en 2018 (à 35,2 %, contre 36 % en 2017). En valeur, les arriérés de charges courantes et les autres dettes sont quant à eux en diminution de 7 % en un an.(Étude de la Banque de France publiée le 5 février 2019).

Aide juridictionnelle

Voici les plafonds de ressources pour ouvrir droit à l’aide juridictionnelle (totale ou partielle) qui permet de bénéficier d’une prise en charge par l’État des honoraires (avocat, huissier…) et frais de justice :

  • aide totale (100 %) : ressources mensuelles n’excédant pas 1 031 € ;
  • aide partielle (55 %) : ressources mensuelles entre 1 032 € et 1 219 € ;
  • aide partielle (25 %) : ressources mensuelles entre 1 220 € et 1 546 €.

Les plafonds de ressources pour l’octroi de l’aide totale ou partielle sont majorés d’une somme de 186 €, pour les deux premières personnes à charge et de 117 €, pour la troisième personne à charge et les suivantes (Circulaire du 17 janvier 2019 pour l’admission à l’aide juridictionnelle à compter du 18 janvier 2019).

Étudiants : Bourse et logement

Une procédure en ligne unique, ouverte jusqu’au 15 mai 2019, vous permet de demander une bourse d’étude et/ou un logement social étudiant pour la rentrée 2019/2020 auprès de votre académie actuelle, ainsi que des aides auprès de votre Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous).

Avant de commencer la procédure, il est recommandé d’utiliser le simulateur de bourse sur critères sociaux. Des renseignements sur les ressources et le nombre d’enfants à charge des parents, le nombre de frères et sœurs dans l’enseignement supérieur et l’éloignement du lieu d’études sont demandés. Le montant annuel de la bourse est précisé par le simulateur selon le niveau d’échelon.

Rendez-vous sur le site : https://www.messervices.etudiant.gouv.fr

Divorce par consentement mutuel : un guide pratique

Depuis le 1er janvier 2017, est entré en vigueur le nouvel article 229-1 du code civil qui consacre le divorce par consentement mutuel par acte sous signature privée contresigné par avocats. Le Conseil national des barreaux met à votre disposition un guide pratique d’une soixantaine de pages.

Il est téléchargeable à l’adresse suivante sur le site du Conseil national des barreaux :

https://www.cnb.avocat.fr/sites/default/files/documents/cnb-2017-10_fam_divorce-par-consentement-mutuel-mode-d-emploi-1e-ed.pdf

Les hautes rémunérations de la fonction publique

En 2016, les 1 % des salariés de la fonction publique les mieux rémunérés gagnent plus de 6 410 € nets par mois en équivalent temps plein. Ces 48 500 agents, fonctionnaires ou non, perçoivent en moyenne 7 850 € mensuels, soit 4 fois le salaire médian dans la fonction publique. Plus de la moitié d’entre eux travaillent dans les hôpitaux. Les autres se concentrent dans la fonction publique d’État, principalement au sein des administrations centrales. La fonction publique territoriale n’est quasiment pas représentée parmi les plus hautes rémunérations. (INSEE Première n° 1738).

Connaissiez-vous la « perruque » ?

Peut-être pas, mais le Rapport 2019 de la Cour des Comptes (page 254) nous explique comment certains employés en profitent au « mobilier national et aux manufactures nationales des Gobelins, de Beauvais et de La Savonnerie »., en abrégé : MNGBS.

Le travail « en perruque » est l’utilisation, par un employé, du temps de travail ou des outils de l’entreprise pour effectuer des travaux qui ne correspondent pas à ceux pour lesquels il est payé. Cette activité est parfois connue et acceptée par l’employeur.

Au Mobilier national, la pratique est théoriquement encadrée par quatre notes successives de l’administrateur général puis du directeur…/… Mais le respect de ces dispositions est si peu contrôlé qu’il a fallu interdire spécifiquement à un agent menuisier, pourtant retraité, de continuer à accaparer l’ensemble du parc machine pour réaliser des cuisines en aggloméré après le 31 décembre 2014.

…/… Il n’existe pas non plus de système de comptabilisation et de cantonnement de stocks qui garantisse que les matières premières utilisées soient apportées par les agents. Les budgets de matières premières consommées par les différents ateliers sont caractérisés par de fortes variations d’une année sur l’autre, sans que cette volatilité corresponde à une variation dans l’ampleur des travaux réalisés pour le MNGBS.

Ainsi, va la France. Le rapport de la Cour des Comptes précise que 358 personnes sont employées par le MNGBS au 31 décembre 2017.

Les commentaires sont fermés.