LES NEWS FAMILLE SEPTEMBRE - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

LES NEWS FAMILLE SEPTEMBRE

Famille face au coucher de soleil

Comment faire travailler gratuitement un candidat à un emploi ?

Voici un employeur (restaurateur) qui fait travailler pendant neuf jours une candidate à un poste de serveuse et refuse de la payer sous prétexte qu’il s’agissait selon lui d’un test.

Mais les magistrats de la Cour d’appel d’Orléans n’ont pas été dupes. Pour eux, comme pour la jurisprudence dominante, un test professionnel doit être de courte durée. (Cour d’appel d’Orléans 24 mai 2018 arrêt n° 16/03181).

Le nombre de billets contrefaits diminue

Le nombre de billets en euros contrefaits est demeuré faible au premier semestre 2018

  • 301 000 faux billets en euros ont été retirés de la circulation lors des six premiers mois de 2018 ; soit une baisse de 17,1 % par rapport au second semestre 2017 et une diminution de 9,1 % par rapport au premier semestre 2017.
  • Environ 83 % de ces billets contrefaits étaient des coupures de 20 et 50 euros. (BCE Communiqué du 27 juillet 2018).

La hausse des prix est élevée

Sur un an glissant, les prix à la consommation accélèrent fortement à fin juillet 2018, à +2,3 %. Cette inflation soutenue résulte essentiellement d’une accélération sur un an des prix de l’énergie et, dans une moindre mesure, de ceux des services et du tabac. Enfin, la hausse sur un an des prix des produits alimentaires se maintient.

L’aide parentale moyenne à un jeune de 18 à 24 ans s’élève à 3 670 € par an

Tous les parents n’aident pas leurs enfants de la même manière

En espèces ou en nature ?

L’aide des parents à un jeune adulte âgé de 18 à 24 ans peut prendre la forme d’un versement monétaire mensuel (pour trois ménages de parents sur dix) ou de dépenses régulières (pour sept ménages sur dix) ou ponctuelles (quatre ménages sur dix). Les aides régulières les plus courantes concernent l’achat de vêtements, d’alimentation, de titres de transports en commun (train, bus, métro), d’abonnements au téléphone ou à Internet, ou encore des frais de scolarité.

Les ménages aidants ont un taux d’effort global de 8 %.

L’effort global moyen des parents, qui rapporte le total des montants dépensés pour un jeune adulte à l’ensemble des revenus disponibles des ménages aidants, est de 8 %. Pour un quart des ménages de parents aidants, le taux d’effort est supérieur ou égal à 12 %.

L’aide parentale moyenne s’élève à 3 670 euros par an. Le montant des aides fournies est cinq fois plus élevé pour les 10 % des ménages de parents les plus aisés que pour les 10 % les plus modestes (7 050 € contre 1 310 €).

L’aide moyenne annuelle apportée est la plus forte pour les parents d’étudiants semi?cohabitants (disposant d’un logement autonome mais revenant régulièrement chez ses parents) est de 8 100 euros. L’aide est de 1 450 euros pour les parents dont le jeune est en emploi et cohabitant avec ses parents. (Insee Références, édition 2018 – Dossier – Combien coûte un jeune adulte à ses parents ?)

Justice : La conciliation devrait être étendue pour régler les petits litiges

Créé par un décret du 20 mars 1978, les conciliateurs de justice sont des auxiliaires de justice assermentés et bénévoles. Leur rôle est de faciliter le règlement amiable des différends portant sur des droits dont les intéressés ont la libre disposition (par exemple, il est possible de porter devant eux un litige de voisinage, mais pas une demande de divorce).

En 2017, on comptait 2021 conciliateurs. Ils siègent dans les tribunaux d’instance ou les mairies. Le projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme de la Justice prévoit de généraliser la conciliation préalable et obligatoire pour tous les tribunaux d’instance et de grande instance.

Bientôt un fichier des véhicules assurés

700 000 personnes rouleraient sans assurance selon l’Observatoire interministériel de la sécurité routière (ONISR).

Un décret récent (publié au Journal officiel du 24 juillet 2018) impose la création d’un fichier national des véhicules assurés. Ce fichier géré par l’Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance (Agira) contiendra un certain nombre d’informations : immatriculation du véhicule, nom de l’assureur, numéro du contrat avec sa période de validité. Ces données seront mises à la disposition des policiers et des gendarmes à partir du 1er janvier 2019 afin de lutter contre l’absence d’assurance.

Les demandes de crédits à la consommation sont en hausse

Les banques interrogées continuent de rendre compte d’une augmentation de la demande des crédits à la consommation. (STAT INFO- Enquête mensuelle auprès des banques sur la distribution du crédit – France Juillet 2018 – publiée le 10 août 2018).

Les parents français investissent peu pour les études de leurs enfants

La cinquième édition de l’étude mondiale HSBC sur l’éducation est consacrée aux espoirs et aux ambitions que placent les parents dans l’éducation de leurs enfants et fournit un éclairage sur leurs attitudes et leurs comportements face aux perspectives de financement de leur scolarité. Les parents français déclarent dépenser en moyenne 10 368 USD pour le cursus d’études supérieures d’un enfant, soit 40 % de moins que la moyenne mondiale établie à 17 948 USD, à comparer aux parents américains (29 343 USD), chinois (15 917 USD) et anglais (10 731 USD). Les parents français ne sont que 32 % à considérer que la réalisation d’un cursus d’études supérieures vaut l’investissement financier consenti et ils sont en moyenne 47 % à déclarer ne pas connaître précisément le coût global de l’éducation de leurs enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *