Atream Hôtels double la taille de son patrimoine immobilier - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Atream Hôtels double la taille de son patrimoine immobilier

Il aura suffit d’une acquisition pour voir le portefeuille d’Atream Hôtels multiplier par 2. A la tête de 6 hôtels en Allemagne (60 % de l’actif), aux Pays Bas (23 %) et en France (17 %) à la fin du 1er trimestre la SCPI vient d’ annoncer l’acquisition d’un portefeuille de 6 hôtels. Situé en Belgique il a coûté 72,9 M€. Surtout, il permet de doubler la taille du patrimoine immobilier qui s’élève désormais à 150 M€.

Plus en détail, cet investissement « réparti sur l’ensemble du territoire flamand » se compose d’hôtels 3 et 4 étoiles. Il totalise 544 chambres, et se développe au cœur de 5 villes importantes comme Bruges et Louvain. Est-il besoin de préciser que l’ensemble de ces murs sont loués à 2 opérateurs, les groupes Martins Hotels et Different Hotels. Mieux les baux affichent une durée moyenne résiduelle ferme d’environ 24,3 ans ce qui permet aux associés d’être encore plus sereins quant à la visibilité locative de leur SCPI. Une preuve ? Avec cette opération, la durée moyenne des baux d’Atream Hôtels vient de passer de 13 ans à 19 ans.

Concernant le choix de la Belgique, il s’inscrit à la fois dans le cadre d’un renforcement paneuropéen et d’une zone soutenue « par la présence des principales institutions de l’Union Européenne, de nombreuses entreprises et diplomaties» commente Pascal Savary, Président d’Atream.

En tous cas, confortée par une stratégie visant à assurer la pérennité des revenus des associés actuels et futurs, Atream Hôtels compte bien continuer sur sa lancée « dans les prochains mois ». Là encore, il s’agira de dénicher des murs d‘hôtels loués sur le long terme à des acteur fiables et sur « des marchés où l’industrie touristique contribue pleinement à la croissance économique. »

Pour en savoir davantage : SCPI ATREAM HOTELS

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Les commentaires sont fermés.