Les news immo du 19 juin - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 19 juin

SCPI Patrimmo Croissance

Le label  ISR immobilier en quoi change t-il la donne ?

Label d’État, il atteste que les produits suivent une démarche responsable, des critères ESG (environnemental, social, gouvernance). Les SCPI sont contrôlées chaque année et peuvent perdre ce précieux sésame en cas de manquement.

Concrètement, le label ISR ne cible pas uniquement les immeubles les plus récents. Ce serait trop facile ! Tout l’enjeu du label est d’inciter à améliorer le parc existant. Car, c’est là que se trouve le gisement pour atteindre les objectifs climatiques et écologiques. Atland Voisin

Les SCPI se renforcent sur le marché immobilier de l’investissement français

Selon les données BNP Paribas REIM, avec près de 80% de leurs investissements dédiés à l’immobilier français (soit environ 1,2 milliard d’€), les SCPI ont donc contribué au 1er trimestre 2021 plus fortement à l’investissement national (4,9 milliards d’€). En croisant les données de BNP Paribas REIM et de l’ASPIM, leur part de marché s’établit en effet à environ 24%. Un pourcentage jamais atteint ces dernières années (17,4% sur l’ensemble de 2020). Mais cette montée en puissance de la part relative des SCPI sur le marché français s’explique surtout par son corollaire : une baisse de leur présence à l’international.

En 2020, elles ont investi 3,4 milliards d’€ sur les marchés européens. Soit 40% de leurs investissements. Beaucoup plus qu’en 2019 (28,4%). Le 1er trimestre 2021 marque-t-il une rupture ponctuelle de cette tendance ? A suivre au vu des « acquisitions recentrées sur l’Ile-de-France (61%) au détriment de l’étranger (21%) » note l’ASPIM. PierrePapier.fr

L’Europe un territoire riche en enseignements immobiliers pour Amundi Immobilier

Depuis 2013, les fonds d’Amundi Immobilier ont profité de leurs investissements européens pour appréhender les changements déjà engagés dans certains pays sur les bureaux. L’Europe du Nord a enseigné les adaptations à mettre en œuvre dans les portefeuilles afin d’intégrer les nouvelles demandes des grands locataires. La progression du télétravail est une réalité depuis longtemps aux Pays-Bas et Amundi Immobilier avait bien avant la crise intégré ces spécificités.

En parallèle, la société de gestion analyse le potentiel d’adaptation de chaque actif pour répondre aux attentes du marché. Ainsi, la tendance récente d’une mutation des bureaux obsolètes en logements peut s’avérer judicieuse, même si les contraintes réglementaires sont nombreuses. D’ailleurs, sous l’étendard notamment d’Edissimmo un travail est mené  actuellement sur plusieurs projets comme celui d’un immeuble de bureaux à Paris  qui est en cours de reconversion en résidence seniors…

Comprendre la décote d’une SCPI de démembrement

La décote est calculée en fonction d’une clé de répartition déterminée par la société de gestion à partir de la table des notaires. Elle varie en fonction de la durée de la période de démembrement et des caractéristiques de la SCPI.  Ainsi, si la clé de répartition annoncée  est de 80 %, cela signifie que l’associé bénéficie d’une décote de 20 % sur l’acquisition de ses parts de SCPI. Il ne paie donc que 80 % du prix annoncé. En moyenne, la décote se situe à 20% sur 5 ans et un peu plus de 30% sur 10 ans. Bon à savoir, la plus value réalisée n’est pas imposable. Tacotax

Inter Gestion précise les rendements cible de ses 2 nouvelles SCPI

La SCPI des Besoins Essentiels, Cristal Life va proposer un patrimoine d’actifs diversifié sur les thématiques du logement, de l’alimentaire, de l’exercice d’activités professionnelles et de la santé notamment. Ses objectifs de performance sont un taux de distribution de 5% et un TRI 5 ans de 7,5%. De son côté Grand Paris Résidentiels s’élargit aux différentes classes d’actifs autour du résidentiel comme le logement, résidences avec services, d’affaires, étudiantes, séniors, etc.  Elle offrira un double levier de performance avec un objectif de rendement de 3,5% associée à une valorisation potentielle.

Altixia Cadence XII renforce sa position dans le sud

Après des bureaux à Nice, la SCPI acquiert 1368 m2 de bureaux au sein de l’Europarc de Pichaury, à Aix-en-Provence. Il est loué par 3 locataires, l’établissement public ANFR, The Lifestyle Company et le Aecom France. L’investissement  procure un rendement de 5,9%.

Cœur de Régions souhaite quadrupler son capital social statutaire

Les associés réunis en Assemblée Générale Mixte le 29 juin devraient voter le passage du capital plafond de la SCPI de 50 millions d’€ à 200 millions d’€. Un souhait qui tient l’accélération de la collecte et une capitalisation avoisinant 35 millions d’€. Au terme du 1er trimestre les clignotants de la SCPI restent au vert. Car «  sans surprise » le taux de distribution de dividendes prévisionnels 2021 pourrait  s’élever à 6,30%.

L’immobilier commercial : un vrai sujet de réflexion

Dans le secteur commercial, le taux de vacance et les charges grimpent et les loyers diminuent. Le risque ne touche pas tous les centres commerciaux ou retail parks en France, loin de là. Mais il faut aller dénouer des situations là où il y a trop de surfaces commerciales, et trop de vacance.

Après de belles performances en 2019, le marché des commerces a été directement impacté par la crise sanitaire. Elle a accéléré les transformations en cours, exacerbé les interrogations sur le devenir de certains actifs commerciaux et mis au frigo tous les projets de développement. Il y a un vrai sujet sur cette typologie d’actif et des diversifications à imaginer, qui ne se limitent pas à transformer des centres commerciaux en entrepôts logistiques. Il faudra être plus imaginatif. Vincent Bollaert de Knight Frank, Immo matin Réseaux-franchise

Donc…

Edissimmo  vend sa galerie commerciale à Sarreguemines

Le départ du commerce alimentaire, principal locataire de la galerie Carré Louvain (4960 m2) a eu raison de la rentabilité de l’investissement. Les tentatives de redynamisation du site étant restées infructueuses Amundi Immobilier a donc accepté une offre pour 2,6 millions d’€. Une faible somme au regard d’un prix d’acquisition de 9,9 millions d’€ (hors travaux) en… 1990 !

« Le rendement des logements avoisine désormais celui des bureaux les plus sûrs », résume Stéphanie Lacroix de Primonial REIM gestionnaire de Primofamily. Les 2,5 à 3% de rendement ne sont d’ailleurs qu’un minimum : la plupart de ces fonds ambitionnent de rapporter plus, par exemple en achetant des immeubles d’habitation dégradés, comme Kyaneos Pierre (6,1% en 2020) où l’« objectif est d’apporter plus de confort aux locataires, et de réduire d’au moins 30% la consommation énergétique ». Capital

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *