Primonial REIM pose des jalons en Italie - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Primonial REIM pose des jalons en Italie

Lagune de Venise

La période est aux annonces pour Primonial Reim. La société annonce en effet la signature d’un partenariat avec Colisée, un des principaux gestionnaires français d’EHPAD. Cette alliance a pour objectif d’accélérer le développement des 2 sociétés dans l’immobilier de santé en Europe et en particulier en Italie. Ainsi, Colisée présentera à Primonial REIM ses projets d’investissement (créations ou acquisitions) sachant notamment que les conditions locatives reposant sur des baux à long terme « seront mis en place pour l’ensemble des opérations ». Dans le détail, ces opérations porteront sur des actifs immobiliers de santé de type Residenza Sanitaria Assistenziale (RSA) situés « prioritairement en Italie du Nord » en raison de perspectives démographiques favorables dans un secteur où il est attendu « une hausse de 30% des personnes âgées de plus de 80 ans sur les dix prochaines années et un taux d’équipement faible comparativement à la demande ».

D’ores et déjà cette alliance s’annonce fructueuse pour les associés de Primovie. Car outre l’identification d’une dizaine de projets pour un montant autour de 100M€ une exclusivité a été également signée sur un « premier projet de Colisée».

Bref, Grégory Frapet, Président du Directoire de Primonial REIM a toutes les raisons d’être heureux :  Primovie peut poursuivre sa croissance et « renforcer son ancrage européen, notamment en Italie » un pays dans lequel la SCPI détient 6 actifs dont 2 majeurs que sont Poliscare (région de l’Emilie-Romagne et dans les Pouilles) et Le Terrazze ( Lombardie).
Ce n’est pas tout pour les nouvelles. Dans le même temps, Primonial Reim avise avoir confié à BNP Paribas Real Estate Property Management la gestion de 6 EHPAD (21500m2 sur des baux fermes de 25 ans) en Espagne. Ce mandat qui vient compléter le portefeuille d’actifs déjà géré pour Primovie comprend dorénavant un total de 13 biens en Italie, en Irlande et en Espagne. Surtout, ce choix de délégation n’est pas innocent : l’immobilier de santé répond à des besoins spécifiques différents des immeubles traditionnels. Et la raison d’être du mandat de gestion s’inscrit dans le but « d’accroître la valeur de ses actifs et améliorer la satisfaction de ses occupants » précise Csongor Csukas, Directeur exécutif International Property Management.