Les SCPI continuent de narguer la crise - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les SCPI continuent de narguer la crise

Logo L'Agefi actifs

Elles pourraient offrir un rendement moyen de 4 % en 2020

Leur réussite s’explique surtout par leur fonctionnement. Les loyers étant encaissés avec un trimestre d’avance et le confinement n’ayant commencé que mi-mars, le premier acompte versé reflétait surtout leurs performances d’avant crise. Les chiffres du prochain trimestre devraient donc mieux refléter l’impact du Covid-19.

Certaines sociétés ont anticipé une baisse des versements à venir et diminué leur premier acompte sur dividende. C’est le cas d’Amundi Immobilier, Rivoli Avenir Patrimoine et Edissimmo, selon l’Observatoire des SCPI de LINXEA, qui a passé au crible 61 fonds. Seuls 16 % d’entre eux accusent « une baisse significative de leurs dividendes, c’est-à-dire une baisse supérieure ou égale à 20 % », selon le spécialiste de l’épargne en ligne.

Peu de locataires ont demandé des annulations de loyer; même dans l’hôtellerie.  « De nombreuses SCPI sont passées d’un encaissement trimestriel des loyers à un encaissement mensuel », abonde Raphaël Oziel, directeur du pôle immobilier de Linxea.

Lire l’article sur L’Agefi Actifs

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *