Portrait social de l’Europe : De grands écarts de niveau de vie - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Portrait social de l’Europe : De grands écarts de niveau de vie

Grand écart

Si le Luxembourg est le pays le plus riche d’Europe et la Roumanie le pays le plus pauvre, malgré tout, les inégalités sociales sont plus importantes en Roumanie qu’au Luxembourg ou qu’en France.

Publiée fin mai 2021, la dernière étude de l’INSEE « Revenus et patrimoine des ménages » porte sur l’année 2018. Pour cette année là, le niveau de vie moyen dans l’ensemble des 28 pays membres de l’Union européenne (UE28) est de 20 310 € annuels, soit 1 693 € par mois. Il varie de 4 420 € annuels en Roumanie à 42 820 € au Luxembourg, correspondant respectivement à 368 € et 3 568 € par mois, soit un rapport de 1 à 10.

Le petit tableau que nous publions ci-dessous exprime pour quelques pays  les niveaux de vie en standards de pouvoir d’achat (SPA), ce rapport varie de 1 à 4.

Selon la définition donnée par l’INSEE « Le standard de pouvoir d’achat (SPA) est une unité monétaire artificielle qui élimine les différences de niveaux de prix entre les pays. Ainsi, un SPA permet d’acheter le même volume de biens et de services dans tous les pays. Cette unité permet des comparaisons en volume significatives des indicateurs économiques entre les pays ».

En SPA, c’est également au Luxembourg que le niveau de vie moyen est le plus élevé (34 090 SPA). Les niveaux de vie moyens sont également très élevés (égaux ou supérieurs à 25 000 SPA) pour trois autres pays européens : l’Autriche, l’Allemagne et le Danemark.

De fortes inégalités en Roumanie et Bulgarie

En 2018, en France, la masse de niveau de vie détenue par les 20 % de la population la plus aisée représente 4,3 fois celle des 20 % les plus modestes. Cet indicateur, noté ratio (100‐S80)/S20, est le plus faible (de 3,3 à 3,4) en République tchèque, en Slovaquie et en Slovénie, indiquant des inégalités moindres. Il est particulièrement élevé en Bulgarie (8,1)
et Roumanie (7,1) constatant de plus grosses inégalités. La moyenne européenne (pondérée par le nombre d’habitants de chaque pays) s’établit à 5,1. L’Espagne (5,9) et l’Italie (6,0) se montrent ainsi moins égalitaires que la France (4,3). Et la France est plus égalitaire que la moyenne européenne, que ce soit la grande Europe ou seulement la zone Euro.

wdt_ID Pays Niveau de vie annuel moyen (en SPA) Ratio (100‐S80)/S20
1 Union Européenne (28 pays) 20 000 5,1
2 Zone Euro (19 pays) 21 500 5,0
3 France 23 780 4,3
4 Allemagne 25 190 4,9
5 Autriche 26 300 4,2
6 Luxembourg 34 090 5,3
7 Espagne 18 620 5,9
8 Italie 19 450 6,0
9 Portugal 13 640 5,2
10 Grèce 11 180 5,1

Si l’Europe connaît des disparités, c’est aussi le cas des régions françaises

En France, le niveau de vie médian est nettement supérieur au niveau national dans deux régions : l’Ile-de-France avec plus de 23 860 € et Auvergne‐Rhône‐Alpes avec plus de 22 480 €.

Le Centre‐Val de Loire, le Grand Est, la Bretagne et les Pays de la Loire sont très proches de cette médiane avec des niveaux compris entre 21 600 et 21 750 €.

En France, les niveaux de vie médians varient sensiblement selon leur localisation :

  • Les plus élevés sont ceux des aires qui bordent la Suisse, où travaillent de nombreux frontaliers (30 570 € par an à Morteau et  30 530 € dans la partie française de l’aire de Genève ‐ Annemasse).
  • À l’inverse, les plus faibles niveaux de vie, inférieurs à 17 000 €, sont dans les départements d’outre‐mer et dans trois aires de la région Hauts‐de‐France  – Bohain‐en‐Vermandois (département de l’Aisne), Bruay-la-Buissière (département du Pas de Calais), Fourmies (département du Nord).

(Source : « Revenus et patrimoine des ménages » INSEE Références  Édition 2021. Étude de 212 pages publiée par l’INSEE fin mai 2021)

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *