ENTOURAGE SOFICA - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

ENTOURAGE SOFICA

Participez au financement du cinéma et des séries

Fondée par la société ENTOURAGE GESTION - société de conseil et de gestion d'investissements dédiée, contrôlée et gérée par Julien Delajoux, Matthias Nicodème et Hubert Caillard, ENTOURAGE SOFICA adopte une stratégie d'investissement diversifiée et innovante.
Diversifiée car ENTOURAGE SOFICA va investir aux 3 stades de la production cinématographique et audiovisuelle, afin de réduire le risque pour l'investisseur mais aussi de multiplier les sources de revenus pour la SOFICA.
Innovante car ENTOURAGE SOFICA dédie une partie de ses investissements à la distribution cinématographique comme l'autorise la nouvelle charte 2021.
En effet, la Charte SOFICA 2021 élargit le champ d’investissement des SOFICA en l’ouvrant à la distribution cinématographique en salles, et non plus seulement à la production cinématographique et audiovisuelle.
ENTOURAGE SOFICA est la 1ère SOFICA à avoir développé un partenariat d'adossement avec MEDIAWAN, leader de la production cinématographique et audiovisuelle. Ces investissements bénéficient, de la part du producteur, d'une garantie de rachat au montant nominal de l'investissement réalisé. Ils ne dépendront donc pas du succès commercial des films et ne génèreront pas de rendement après prise en compte des frais de la SOFICA.
Réduction d'impôt sur le revenu(1)
48%

(1) La réduction d’impôt est égale à 30% des sommes effectivement versées. Le taux passe à 36% parce qu’ENTOURAGE SOFICA s’engage à investir au moins 20% de ses investissements dans une ou plusieurs sociétés de réalisation dans les 12 mois suivant la date de l’immatriculation de la société et ce taux est porté à 48% parce qu’ENTOURAGE SOFICA s’engage en sus à consacrer au moins 10% de ses investissements à des dépenses de développement d’œuvres audiovisuelles de fiction, de documentaire et d’animation sous forme de séries.

Logo Entourage Sofica

6,25%

3 raisons d'investir dans ENTOURAGE SOFICA

La réforme des SOFICA : une stratégie d'investissement diversifiée

Depuis 2021, les SOFICA ont la possibilité d’investir aux 3 stades de la production cinématographique et audiovisuelle :

1

2

3

   
LE DÉVELOPPEMENTLA PRODUCTIONLA DISTRIBUTION
   
Financements des dépenses d’écriture du
scénario (auteurs, droits
d’adaptation, etc.).
Acquisition de droits sur
les éléments corporels
et incorporels de
l’œuvre, assortis de
droits à recettes.
Recettes générées par
l’exploitation du film
dans les salles de
cinéma françaises.

Cette nouveauté 2021 permet de mieux diversifier les revenus et ainsi de lisser les risques.

Une enveloppe de 3,4 millions investis comme suit :

  • 35% des investissements prendront la forme d’adossements dans des sociétés de production cinématographique appartenant au groupe MEDIAWAN. Ces investissements bénéficient d’une garantie de rachat au montant nominal de l’investissement réalisé et sont indépendants des risques liés l’exploitation des films.
  • 20% des investissements financeront des dépenses de développement (portefeuille de 2 à 3 films) via la filiale ENTOURAGE DÉVELOPPEMENT. La récupération de ces investissements est déclenchée par la mise en production des films, indépendamment des risques liés à l’exploitation des films.
  • 30% des investissements prendront la forme de contrats d’association à la production auprès de producteurs indépendants. Les recettes concernent les recettes nettes part producteur, c’est-à-dire toujours après déduction de la commission de distribution et des frais de commercialisation.
  • 15% des investissements prendront la forme de contrats d’association à la distribution auprès de distributeurs indépendants (dont BAC FILMS – The Square, Palme d’Or 2017), conformément à la nouvelle Charte des SOFICA 2021. Les recettes concernent les recettes nettes distributeur, c’est-à-dire après déduction de la commission de l’exploitant, de la commission de distribution et des frais de commercialisation

Le contrat d'adossement : un biais sécuritaire dans votre allocation

L’équipe d’Entourage Gestion va naturellement investir une partie des capitaux de la SOFICA dans la production. Afin d’augmenter la visibilité sur la performance du produit, elle a décidé de sécuriser au mieux une partie de ses investissements.

Elle a donc mis en place des contrats d’adossement avec Mediawan. Ces contrats permettent, au dénouement de la SOFICA, un remboursement contractuel garanti.

Focus sur le contrat Mediawan

Fondé fin 2015 par Pierre Antoine Capton, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, MEDIAWAN est l’un des principaux studios européens indépendants de contenus audiovisuels.
Majoritairement détenu par le fonds d’investissement KKR, MEDIAWAN dispose d’un actionnariat extrêmement solide qui assure l’une des meilleures solvabilités du secteur et permet à ENTOURAGE SOFICA de sécuriser plus d’un tiers de ses investissements..

Avec plus de 50 labels de production, le groupe génère près de 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires à périmètre consolidé. (source : site MDW)

Mediawan

Fiche d'identité et modalités de souscription

Montant du capital à souscrire

3,4 millions d’€

Minimum de souscription

5 000 €

Prix d’émission

100 € par action

Période de souscription

17/09 – 31/12/2021

Frais de gestion 

14,76 % TTC sur 6 ans

Durée de vie de la société

10 ans

Durée minimale de conservation des titres

5 ans

Commission de placement

4% HT

Détail des frais

wdt_ID FRAIS MONTANT MAXIMUM (HT) MONTANT MAXIMUM (TTC)
1 Frais exceptionnels* 7,2% 7,84%
2 Dont frais de placement 4% 4%
3 Dont frais de constitution 3,2% 3,84%
4 Année 1 – Frais de gestion 2,3% 2,76%
5 Dont ENTOURAGE SOFICA 2,1% 2,52%
6 Dont ENTOURAGE DEVELOPPEMENT 0,2% 0,24%
7 Années 2 à 6 – Frais de gestion 2% 2,4%
8 Dont ENTOURAGE SOFICA 1,9% 2,28%
9 Dont ENTOURAGE DEVELOPPEMENT 0,1% 0,12%
10 Années 1 à 6 – Total frais de gestion ENTOURAGE SOFICA et ENTOURAGE DEVELOPPEMENT 12,3% 14,76%

* ENTOURAGE SOFICA supportera une commission variable assise sur les encaissements bruts à l’issue de sa 5ème année d’existence, calculée comme suit : 0% sur la tranche des encaissements bruts inférieure à 110% du montant nominal de l’ensemble des investissements ; 25% sur la tranche des encaissements bruts supérieure ou égale à 110% du montant nominal de l’ensemble des investissements.

Questions fréquentes

Quand dois-je investir ?

Période d'investissement Sofica

Qui peut souscrire ?

La souscription dans les SOFICA constitue un placement essentiellement réservé aux contribuables qui se situent dans la tranche marginale d’imposition la plus élevée. Le bénéfice de l’avantage fiscal est réservé aux personnes physiques ayant leur domicile fiscal en France. Une même personne ne peut détenir directement ou indirectement plus de 25 % du capital d’une même SOFICA.

Quelle réduction d'impôt ?

En souscrivant à ENTOURAGE SOFICA, vous bénéficiez d’une réduction de l’impôt sur le revenu à hauteur de 48 % du montant souscrit, dans la double limite de 25 % du revenu net global et de 18 000 € par foyer fiscal.
L’avantage fiscal est soumis à la double contrepartie d’une durée de blocage pouvant atteindre minimum 5 ans et jusqu’à 10 ans (en l’absence de marché
secondaire), soit au plus tôt le 31/12/2026 et au plus tard le 31/12/2031, et d’un risque de perte en capital.
La cession de tout ou partie des actions avant le 31 décembre de la 5ème année suivant celle du versement effectif au capital fera perdre aux actionnaires personnes physiques les avantages fiscaux dont ils auront bénéficié.

Comment souscrire ?

La souscription doit être directe et ne doit pas être effectuée par l’intermédiaire d’une SICAV ou d’un FCP. Les actions doivent être souscrites en numéraire. Celles-ci doivent revêtir la forme nominative.

Souscrire à ENTOURAGE SOFICA

La souscription de parts de SOFICA se fait en 3 étapes :

Étape 1


Vous complétez et renvoyez les documents suivants par mail à gestion@linxea.com OU par courrier :

  • La lettre de mission
  • Le questionnaire SOFICA
  • Le profil épargnant

Étape 2


Nous analysons votre dossier et nous vous adressons un rapport de conseil afin de valider la pertinence de votre souscription. Vous recevrez ce document ainsi que votre bulletin de souscription par email.

⚠️ La date limite de réception des dossiers complets est fixée au 20/12/2021.

Étape 3 


Vous finalisez votre souscription

  • Imprimez et signez votre rapport de conseil
  • Imprimez, complétez et signez le bulletin de souscription
  • Joignez un chèque du montant de votre souscription à l’ordre d’ENTOURAGE SOFICA

Quels sont les risques - le capital est-il garanti ?

Votre argent est bloqué pendant une durée minimale de 5 ans pouvant aller jusqu’à 10 ans, soit entre le 31 décembre 2026 et le 31 décembre 2031 au plus tard.

Puis-je revendre mes actions de SOFICA à tout moment ?

Les possibilités de cession sont fortement limitées. La cession de tout ou partie des titres ayant donné lieu à réduction d’impôt avant le 31 décembre de la cinquième année suivant celle du versement effectif entraîne la remise en cause de la réduction d’impôt obtenue.

Quelle est la fiscalité applicable aux actions de SOFICA ?

Les actions de SOFICA ne peuvent être détenues dans un PEA pour éviter un cumul d’avantages fiscaux. Les souscriptions au capital de SOFICA ne peuvent donner lieu à la réduction d’impôt prévue pour les souscriptions au capital des PME.
Les plus-values de cession de valeurs mobilières sont imposées suivant le barème progressif de l’impôt sur le revenu. Elles sont également soumises aux prélèvements sociaux au taux en vigueur.

Investissement bloqué jusqu’à 10 ans
Risque de perte en capital
Toute décision d’investir dans ENTOURAGE SOFICA doit être fondée sur un examen exhaustif du prospectus.
ENTOURAGE SOFICA est une société anonyme en cours de constitution par voie d’offre au public. Un prospectus visé par
l’Autorité des Marchés Financiers le 03/09/2021 sous le numéro SOF20210011 sera disponible auprès d’ENTOURAGE SOFICA.

Visa AMF n° SOF20210011 du 3 septembre 2021 // Agrément DGFIP du 2 septembre 2021

Facteurs de risques

Risques liés à l’émetteur
a. Risques sectoriels
• Risque relatif aux investissements non adossés. ENTOURAGE SOFICA investira un minimum de 45% et un maximum de 50% de son enveloppe d’investissement (soit 90% du capital social de la SOFICA, 10% étant placés en disponibilité) dans des contrats d’association à la production et à la distribution. Le secteur de la production d’œuvres cinématographiques est un secteur de prototype, reposant en grande partie sur la qualité d’exécution en aval de projets financés en amont à partir d’une série d’éléments prévisionnels (scénario, équipe artistique, données financières) par nature non définitive.
En outre, le succès de chaque œuvre est soumis à un fort aléa, tenant, outre la qualité d’exécution précitée, à la réalisation d’un grand nombre de paramètres exogènes à l’œuvre elle-même tels que la concurrence des œuvres similaires et plus généralement des autres produits culturels, l’actualité nationale et internationale etc. L’activité des SOFICA s’exerce dans un domaine présentant un caractère aléatoire, en conséquence la rentabilité potentielle du placement résulte avant tout de la politique de gestion de chaque SOFICA. Pour minimiser l’ampleur estimée de l’impact négatif d’un tel risque,
ENTOURAGE SOFICA se constitue un portefeuille de droits à recettes diversifié et une attention particulière sera portée à la solvabilité des producteurs et
distributeurs.
• Risque relatif aux investissements adossés. ENTOURAGE SOFICA investira 35% de son enveloppe d’investissement (soit 90% du capital social de la SOFICA, 10% étant placés en disponibilité) dans des contrats d’adossement auprès de sociétés de production d’œuvres cinématographiques c’est-à-dire qu’ENTOURAGE SOFICA bénéficiera d’un engagement de rachat par la société de production, sans garantie ni contre-garantie bancaire permettant d’en sécuriser le paiement. En outre, ENTOURAGE SOFICA ne tirera aucun profit de la revente des investissements adossés, qui ne génèreront aucun rendement et supporteront les frais de gestion de la SOFICA au même titre que les investissements non adossés. Le risque principal est donc celui de la solvabilité des producteurs. Pour cette raison ENTOURAGE SOFICA conclura des contrats d’adossement avec des sociétés de production appartenant exclusivement à un groupe audiovisuel de premier plan.
• Risque relatif aux investissements sous forme de souscription au capital. ENTOURAGE SOFICA investira un minimum de 20% et un maximum de 25% de son enveloppe d’investissement (soit 90% du capital social de la SOFICA, 10% étant placés en disponibilité) sous forme de souscription au capital de sociétés de production. Au même titre que les investissements adossés, ENTOURAGE SOFICA ne tirera aucun profit de la revente de ces investissements, qui supporteront toutefois les frais de gestion annuels. Ce type d’investissement, dont les perspectives de récupération ne dépendent pas du succès commercial
des œuvres, mais de leur mise en production, ne génère aucun rendement et ne fera pas l’objet d’une garantie ou d’une contre-garantie bancaire permettant d’en sécuriser le paiement.
b. Risque de rentabilité plafonnée
ENTOURAGE SOFICA envisage de procéder à des investissements ne dépendant pas du succès commercial des films à hauteur de minimum 55% et maximum
60% de son enveloppe d’investissement (soit 90% du capital social de la SOFICA, 10% étant placés en disponibilité) : un minimum de 20% et un maximum de 25% du capital social pourra être investi dans des projets en développement sous forme de souscription en capital dans des sociétés de production avec une récupération majorée de 1% par an au maximum ; de 35% du capital social pourra être réalisés en production avec un contrat d’adossement avec un
engagement de rachat au montant du nominal investi. Au final, 35% des investissements d’ENTOURAGE SOFICA ne génèreront pas de profit. Au maximum 60% des investissements ne dépendront pas du succès commercial des films et ne génèreront pas de rendement.
c. Risque lié à la crise sanitaire
Dans le cadre de la crise sanitaire mondiale actuelle, de nouvelles mesures de confinement et/ou des mesures de limitation des jauges de spectateurs autorisés dans les salles de cinéma et/ou toute autre nouvelle mesure ou restriction, pourraient entrainer un arrêt temporaire des tournages des films et donc un retardement du calendrier de production et d’exploitation d’un film, une fermeture des salles de cinéma en France et/ou à l’étranger et donc un arrêt ou un report de l’exploitation commerciale d’un film, une baisse de la fréquentation en salles, ou encore une concurrence accrue entre les films du fait de l’accumulation des stocks de films produits restant à sortir.
Risques liés aux titres financiers
a. Risque de remise en cause de l’avantage fiscal
La souscription en numéraire au capital d’une SOFICA constitue un placement à risque, dont le risque doit être apprécié en tenant compte des avantages fiscaux. Les souscripteurs bénéficient d’une réduction d’impôt au titre des souscriptions en numéraire au capital d’une SOFICA et que la réduction d’impôt s’applique aux sommes effectivement versées, retenues dans la double limite de 25% du revenu net global des personnes physiques et de 18 000 € par foyer
fiscal. la réduction d’impôt est égale à 30% des sommes effectivement versées. Le taux passe à 36% lorsque la société s’engage à réaliser au moins 10% de ses investissements dans la souscription au capital de sociétés qui ont pour activité exclusive la réalisation d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles avant le 31 décembre de l’année suivant celle de la souscription. Ce taux est porté à 48 % lorsque les conditions ci-dessus sont respectées et lorsque la société s’engage à
consacrer au moins 10% de ses investissements à des dépenses de développement d’œuvres audiovisuelles de fiction, de documentaire et d’animation sous forme de séries.
Les situations suivantes risquent de remettre en cause la réduction d’impôt : si le montant final des souscriptions n’atteignait pas le montant minimal de capital prévu de 3M€, la société ne serait pas constituée ; la cession à titre gratuit ou à titre onéreux de tout ou partie des actions avant le 31 décembre de la cinquième année suivant celle du versement effectif des sommes dues au titre de leur souscription ; en cas de dissolution de la société ou de réduction de son capital, le
Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance peut ordonner la reprise de la réduction d’impôt sur le revenu obtenue ; si la SOFICA n’avait pas pour activité exclusive le financement en capital d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles, son agrément serait retiré.
b. Risque de perte en capital
Les souscripteurs ne bénéficient pas de garantie de rachat et les investissements ne bénéficient pas de contre-garantie bancaire. L’investisseur s’expose aux risques inhérents à tout investissement en capital (perte de tout ou partie de l’investissement initial).
c. Risque de liquidité
La durée de blocage est égale à 10 ans maximum, sauf dissolution anticipée qui ne pourrait intervenir qu’avec l’accord du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance à compter d’une durée minimale de cinq (5) ans. Les possibilités pratiques de cession sont limitées. Il appartient aux souscripteurs de vérifier que le produit correspond à leurs situations fiscales et patrimoniales.
d. Risque lié aux frais supportés par la SOFICA
ENTOURAGE SOFICA réservera à la société ENTOURAGE GESTION une rémunération dépendante de la performance des investissements réalisés, versée à l’issue du cinquième exercice. Le prélèvement de ces frais peut diminuer le résultat et la valeur qui sera rendue aux souscripteurs. Cette rémunération sera proportionnelle au montant total des encaissements bruts (c’est-à-dire avant l’imputation de toutes charges de la SOFICA) générés par l’ensemble des
investissements et calculée comme suit : sur la tranche des encaissements bruts inférieure à 110 % du montant nominal de l’ensemble des investissements : 0 % du montant total de la tranche ; sur la tranche des encaissements bruts supérieure ou égale à 110% du montant nominal de l’ensemble des investissements : 25% Hors Taxes du montant total de la tranche des encaissements bruts. L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que ces frais pourront être prélevés même
en cas de perte pour les investisseurs et que cette commission vient diminuer le rendement potentiel de la SOFICA. Sous certaines conditions, elle peut même être prélevée alors que la SOFICA est déjà déficitaire. Elle a alors pour effet de diminuer encore davantage la valeur unitaire de l’action de la SOFICA.