Définition du mot impôt sur la fortune immobilière (IFI) - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Lexique

a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

Définition du mot impôt sur la fortune immobilière (IFI)

En janvier 2018, l’impôt sur le fortune immobilière (IFI) a remplacé l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Il s’agit de l’impôt dû par tout particulier dont la valeur nette du patrimoine immobilier dépasse 1,3 million d’euros.

Applicable uniquement sur les biens et les droits immobiliers (résidence principale, immeuble mis en location, bâtiments classés monuments historiques, terres agricoles, parts de SCI, SCPI, OPCI…) détenus par le foyer, le barème de l’IFI est identique à celui de l’ISF.

Le patrimoine net taxable est taxé selon 6 tranches d’imposition auxquelles des taux allant de 0 à 1,5 % sont appliqués.

Bien que le seuil d’imposition à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) soit fixé à 1,3 million d’euros, le taux de la première tranche s’applique dès 800 000 euros.