L’assurance-vie française est en bonne santé, confirme l’ACPR - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

L’assurance-vie française est en bonne santé, confirme l’ACPR

gens d'affaires

En 185 pages le dernier rapport de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) analyse « Les chiffres du marché français de la banque et de l’assurance 2020 ». L’Autorité estime que l’assurance est en bonne santé en France.

Certes « L’environnement de crise a pesé sur la croissance du secteur en 2020, dont le total de bilan progresse seulement de 3 % par rapport à 2019 alors que la croissance s’établissait à +8 % l’année précédente ».  (extrait de la page 5). Et si l’ACPR a constaté un léger désintérêt de l’épargne investie en assurance-vie : « En 2020, alors que le 1er confinement a engendré un surcroît d’épargne des ménages français, celui-ci ne s’est pas orienté vers des produits d’assurance-vie dont la collecte brute a  diminué  par  rapport  à  2019  (98,9  milliards d’euros après 105,8 milliards d’euros) (extrait de la page 24), l’Autorité relève que « cette inflexion est essentiellement  concentrée sur la période du 1er confinement.»  (extrait de la page 24).

Les épargnants ont confiance dans l’assurance-vie

L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution rappelle que « Cet environnement incertain aurait pu engendrer des mouvements de rachats, à l’instar de ceux observés lors de précédents épisodes de  tension  mais  ceux-ci  sont  restés contenus. Ainsi, l’évolution des rachats en 2020 démontre de nouveau la confiance des épargnants envers les produits d’assurance-vie et éloigne les risques d’une crise de liquidité sur le marché de l’assurance-vie.  Après  un  bref épisode d’augmentation au début de la crise sanitaire, les rachats ont significativement reculé pendant la période du confinement avant  de  revenir  à  un  niveau  proche  de  leur moyenne de long terme. Fin  2020,  l’encours  total  en  assurance-vie représente  1 767 milliards d’euros.» (extrait de la page 24).

La solvabilité est excellente

« Malgré l’impact  conjugué  de l’accentuation  de  la  baisse  des  taux d’intérêt et de la crise, les assureurs ont maintenu des niveaux de solvabilité solides. » …/….

« La  bonne  tenue  des  assureurs  s’explique par une entrée en crise à des niveaux de solvabilité largement  au-dessus  des  seuils  réglementaires  (267 %  fin  2019),  soit  une  immobilisation  de fonds  propres  2,7  fois  supérieur  au  niveau  de capital de solvabilité requis par la réglementation. » (extrait de la page 27)

« En dépit du niveau très bas des taux d’intérêt et d’une  crise  sanitaire  puis  économique  sans précédent, les  organismes  d’assurance  ont réussi à maintenir leur ratio de solvabilité à un niveau  élevé  en  moyenne,  puisqu’en  fin d’année 2020, le ratio moyen de couverture de solvabilité du marché s’est établi à 242 % ».(extrait de la page 27)

L’avis de LINXEA

L’ACPR veille sur l’assurance-vie et elle conclut à sa bonne santé. C’est rassurant pour nous, distributeur de contrats d’assurance-vie, mais cette bonne santé du secteur garantit aussi le bien- être des assurés et des bénéficiaires des contrats.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *