Épargne en hausse, moral en baisse

Épargne contrainte

L’enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages, dont les résultats ont été publiés le 27 janvier 2021 dans « Informations Rapides » numéro 024, fait ressortir une hausse de l’épargne, des craintes à propos du chômage et une appréhension quant au niveau futur de vie.

Environ 2 000 ménages sont interrogés chaque mois par l’INSEE au cours des trois premières semaines du mois et les résultats sont publiés la dernière semaine du mois en cours. Cet indicateur de confiance résume l’opinion des ménages. Autrement dit, ce qu’ils pensent et leur moral. Voici les principaux ressentis :

Situation financière personnelle : Les perspectives d’évolution sont en baisse en janvier 2021 par rapport à décembre 2020.

Capacité d’épargne : La capacité d’épargne actuelle est en hausse, la capacité d’épargne future est au dessus de la moyenne de long terme.

Niveau de vie : Les perspectives d’évolution du niveau de vie au cours des 12 mois à venir sont moins bonnes qu’elles ne l’étaient au cours du mois de décembre 2020 (attention les chiffres négatifs ne doivent pas être lus comme les résultats positifs, ainsi –  42 est meilleur que  –  51).

Chômage : Les craintes sont en hausse en janvier 2021. Les ménages estiment que le taux de chômage augmentera. En ce sens, les chiffres leur donnent d’ores et déjà raison. Le taux de chômage est en hausse (9% au 3 ème trimestre 2020 contre 7,1% au 2 ème trimestre) et celle-ci risque de continuer.

Indicateur général de confiance des ménages : En baisse en janvier 2021 par rapport à décembre 2020.

wdt_ID Opinion des ménages Moyenne Octobre 2020 Novembre 2020 Décembre 2020 Janvier 2021
1 Situation financière perso.
Perspectives d’évolution
- 6 - 8 - 14 - 4 - 9
2 Capacité d’épargne actuelle 9 25 22 24 26
3 Capacité d’épargne future - 8 7 7 9 8
4 Niveau de vie
Perspectives d’évolution
- 26 - 54 - 64 - 42 - 51
5 Chômage Perspectives d‘évolution 34 73 78 68 76
6 Indicateur général de confiance des ménages 100 93 89 95 92

La réflexion de LINXEA

En janvier 2021, la perception des ménages sur leur environnement économique est moins bonne qu’en décembre 2020. Il est vrai que la situation économique et sanitaire ne connaît pas, pour le moment, d’avancée majeure. Les espoirs mis dans la vaccination se transforment en doutes, faute d’approvisionnement.

Pour le centre de recherche en économie Rexecode « Les interventions budgétaires massives, qui relèvent pour l’heure davantage du sauvetage que d’une véritable relance économique, ont permis de limiter fortement la perte de revenus des ménages qui, face à l’incertitude, ont gonflé leur matelas d’épargne. »

Dans ces conditions, les Français thésaurisent. Mais encore, doivent-ils le faire en prenant en compte leurs besoins, non seulement à court terme, mais à moyen terme et aussi à long terme. Nos équipes sont à leur disposition pour les aider dans leurs choix.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *