Défiscalisation : faut-il choisir la plus forte réduction d’impôts ? - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Défiscalisation : faut-il choisir la plus forte réduction d’impôts ?

Pour réduire le montant de votre impôt, vous devez agir avant le 31 décembre 2018. Plusieurs dispositifs légaux vous permettent de réduire le montant de vos impôts. Mais le montant de la réduction va dépendre du placement choisi.

Vous n’êtes pas sans savoir que pour faciliter le passage au prélèvement de l’impôt à la source en 2019, l’année 2018 est considérée comme une année blanche fiscale. Pour vous, ça ne change rien.

Vos avantages fiscaux, à savoir vos investissements ouvrant droit à des réductions d’impôt ne pâtissent pas de l’année blanche. Ils vous seront restitués par le fisc en septembre 2019.

Les placements ouvrant droit à une réduction de 25 %

La souscription de parts de FIP métropolitain et de parts de FCPI vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 25 % des sommes investies, dans la limite d’un plafond de 12 000 € pour une personne seule (24 000 € pour un couple), soit 2 160 € de réduction maximum (4 320 € pour un couple).

A noter qu’il est possible de doubler cette réduction en souscrivant à la fois des parts de FIP et des parts de FCPI.

En contrepartie de cet avantage fiscal, les fonds sont bloqués pendant une durée de 7 à 10 ans et le capital n’est pas garanti.

Le conseil LINXEA

Les FIP et les FCPI permettent aux investisseurs privés de souscrire au capital de PME. Pas besoin de sélectionner ni de suivre vous-même des projets, des spécialistes s’en chargent.

Les placements ouvrant droit à une réduction de 30%

L’investissement en FIP Corse et FIP Outre-mer ouvre droit à une réduction d’impôt supérieure, à 30% des sommes investies, soit 4 560 € de réduction maximum pour une personne seule (9 120 € pour un couple).

Comme pour les FIP métropolitain et les FCPI, l’épargne est bloquée pendant une durée de 7 à 10 ans. L’épargnant s’expose en outre à un risque de perte en capital.

Le conseil LINXEA

Parce que l’État a voulu aider l’économie locale de Corse et d’Outre Mer, la réduction d’impôt des FIP a été majorée à 38 % jusqu’au 31 décembre 2019. Ce coup de pouce fiscal a permis à ces FIP de rencontrer un grand succès auprès des investisseurs.

Les placements ouvrant droit à une réduction de 48 %

Acquérir des parts de Sofica (société pour le financement du cinéma et de l’audiovisuel) permet de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 48 % des sommes investies, soit un maximum de 8 640 € de réduction.

Les fonds sont indisponibles pendant une durée de 5 ans au moins et le risque de perte en capital est très important.

L’avis de LINXEA

De mémoire de LINXEA nous n’avons jamais vu une SOFICA permettre à ses souscripteurs de réaliser une plus-value. C’est la raison pour laquelle nous ne distribuons pas cet investissement.

Souvenons-nous toujours que le taux de réduction d’impôt est fixé par l’État en considérant deux facteurs : l’importance du risque de perte en capital que constitue l’investissement et la volonté de l’État d’aider un secteur.

Le taux de la réduction d’impôt des SOFICA a été augmenté récemment, les contreperformances de ces placements n’y sont sans doute pas étrangères.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *