Épargne Foncière : un géant est né

SCPI - Epargne Foncière

La fusion réussie de Multimmobilier 2, Eurofoncière 2 et Pierre Privilège par Épargne Foncière donne naissance à la SCPI la plus importante du marché français.

La capitalisation du nouvel ensemble s’élève à 4,3 Milliards d’€, environ 6 % de la capitalisation totale du marché fin 2020. Au delà d’une meilleure visibilité qui permettra d’attirer de nouveaux capitaux, l’opération est de nature à rassurer les investisseurs. Car « aujourd’hui plus que jamais » les  grosses SCPI sont les mieux armées pour affronter le marché immobilier et poursuivre une dynamique positive.

La logique de taille issue de la fusion-absorption s’articule autour de 4 axes complémentaires qui créeront ainsi, un cercle vertueux.

Un poids lourd tout terrain

La taille est essentielle pour traverser les cycles financiers et immobiliers. Plus elle est importante plus la diversification et la mutualisation des risques est vaste, plus elle peut viser des projets d’investissements ambitieux pour rajeunir un patrimoine. Riche d’une capitalisation de 4,3 milliards d’€, Épargne Foncière détient maintenant 440 actifs dominés par les bureaux (76%) et les commerces (16,8%). Où ? à Paris (24,8%), en Ile de France (40,3%), en régions (25,3%) et dans une moindre mesure à l’étranger en zone euro (9,6%).

Une collecte recentrée

Grâce à une collecte non plus éparpillée sur plusieurs véhicules mais sur un seul, Épargne Foncière va pouvoir bénéficier d’une collecte dopée de manière à intensifier le renouvellement de son parc immobilier. L’objectif étant de répondre aux demandes actuelles des locataires et surtout, éviter l’obsolescence technique et locative des actifs.

Une performance renforcée

La performance demeure l’un des principaux critères de sélection pour un épargnant. Le poids renforcé d’Épargne Foncière devrait ainsi, lui permettre de maintenir un niveau de distribution  qui est « supérieur à la moyenne du marché depuis 2011 ». Par le renouvellement de son patrimoine, il doit s’ensuivre une amélioration du taux d’occupation financier élevé et une réduction du coût des travaux de rénovation, deux facteurs pour venir appuyer son rendement.

Une liquidité facilitée

Naturelles dans la vie d’une SCPI, les demandes de retrait se situent généralement entre 1% et 2% de la capitalisation chaque année. Ces sorties se gèrent aisément quand la collecte est régulière. La « nouvelle » Épargne Foncière qui bénéficie d’une forte notoriété et d’un poids significatif n’a donc, aucune inquiétude pour continuer d’assurer la bonne fluidité de son marché secondaire.

En somme, Cette opération de fusion par son ampleur constitue pour chacune des SCPI concernées de véritables opportunités. Elle est « le fruit d’une longue réflexion » d’après  Philippe Depoux, Président de La Française REM et surtout, le gage d’un nouvel élan.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *