Eurovalys : qui manie le miel s’en lèche les doigts - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Eurovalys : qui manie le miel s’en lèche les doigts

Ah l’Allemagne ! En 2017, son marché de l’investissement a battu tous les records (+7%, 57Mds €) principalement dans les Big Seven (Berlin, Hambourg, Düsseldorf, Cologne, Francfort, Stuttgart, Münich) qui représentent à elles seules près de 31 Mds€ soit une hausse de 5% par rapport à l’année précédente. Berlin à elle seule reste la ville leader avec un volume de 7,7Mds€. Porté par la robustesse de l’économie, le marché est tiré par le segment des bureaux (24 Mds€) lequel compte pour 41% du marché de l’investissement. Même engouement du côté de la demande placée. La location des actifs de bureau a atteint 4,32 millions de m2 (+16%) formant ainsi un « nouveau record ». Parmi les villes les plus recherchées figure Leipzig (+69%) suivie par Francfort (+47%), Münich (+28%) ou Essen (+31%). Quant à la vacance, elle a « fortement diminué ». Elle reflète la solidité du marché germanique en s’établissant à 5,2% dans un contexte où les loyers ont augmenté de 5% en moyenne (+16% à Berlin, +7% Francfort).

Autant de données qui font le miel d’Eurovalys ! Après un exercice 2017 qui s’est achevé avec un taux de distribution de 4,5%, la SCPI a commencé l’année sur les chapeaux de roue. La collecte du 1er trimestre atteint 17,22 M€. 28% de plus (13,45M) que sur la même période de 2017 et surtout une tendance qui tranche avec le ralentissement de la collecte observé sur la plupart des SCPI. A peine entrée, la trésorerie est ressortie pour finaliser l’acquisition de 12800m2 de bureaux à Münich-Poing et la perception des premiers loyers issus de la location. Malgré quelques 900m2 vacants (Brème 1999m2) pour une surface totale du patrimoine de 60260m2, le taux d’occupation conserve une fière allure. Il s’élève à 98,7% mais la prise à bail prochaine de l’actif de Brème va permettre au taux de remplissage d’atteindre le niveau difficilement améliorable de 100%. Enfin signalons la qualité du patrimoine immobilier au regard de la progression de 1,72% de la valeur de reconstitution (1056,42€ vs 1035,55€)

Quant au dividende, pas de frayeur. Le montant du premier acompte distribué fin avril (10€) est maintenu. Il représente un rendement net de 1% sur le trimestre… mieux que le livret A sur un an !

Pour en savoir davantage :

SCPI Eurovalys