Interview croisée Primovie et Pierval Santé - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Interview croisée Primovie et Pierval Santé

Interview

1 Quelles sont les perspectives 2018 du secteur de la santé ?

YB : « En 2017, le volume des transactions en France et en Europe a été plus faible faute d’opportunités ou de dossiers importants. Néanmoins, il est incontestable que ce secteur se développe de plus en plus. De nombreux investisseurs apprécient cette classe d’actifs réputée peu sensible aux cycles économiques et délivrant encore des rendements satisfaisants et de long terme. Certain dossiers ont pris du retard mais ils  devraient voir le jour cette année. bref,  nous sommes toujours confiants cette année même si la concurrence rallonge  les délais d’investissement ».
JJ0: « Le secteur de la santé en 2017 est un créneau porteur qui répond à des besoins sociétaux en France et en Europe. Ce secteur affiche une profondeur du marché toujours soutenue avec, premièrement, des exploitants qui cherchent à externaliser leurs murs pour financer leur croissance et en parallèle le développement de bon nombre d’opérations futures… On constate également le développement d’un marché secondaire qui se renforce entre les investisseurs ».

2 Quels montants comptez vous investir ?
YB : « tout dépend bien sur de la collecte de Primovie qui rappelons le, a été exceptionnelle l’année dernière (818m€). 84% de nos investissements ont été réalisés à l’étranger soit 18 nouveaux immeubles dédiés à nos secteurs de prédilection. 
Nous tablons sur un volume de 500 m€ que nous répartirons suivant les opportunités et les portefeuilles qui nous seront présentés ».  
JJO: « Notre objectif est avant tout de trouver le bon équilibre entre notre collecte en constante augmentation et notre capacité à fournir un rendement élevé par rapport à la moyenne haute du marché. C’est pourquoi nous envisageons de contrôler la collecte au seuil maximum de 180 m€ pour 2018.
Toutefois, à la demande des institutionnels nous allons lancer un véhicule qui leur sera spécifiquement dédié ».

3 Quels marchés privilégier ?
YB : « La France recèle des opportunités mais nous souhaitons aussi et surtout, diversifier notre risque vers la zone Euro où l’on observe une tendance grandissante à l’externalisation des opérateurs de santé.  Nous sommes  présents en Allemagne depuis 2015 et regardons en particulier actuellement les « nursings home » (maisons de retraite médicalisées ou pas) sur lesquelles il y a de nombreux dossiers à étudier. Par ailleurs, l’année dernière nous nous sommes aussi dirigés vers l’Italie et l’Espagne. Ce mouvement vers le sud est un début qui va s’amplifier au regard de 2 acquisitions que nous allons bientôt annoncer ».
JJ0 : «  Pierval : Aujourd’hui, le patrimoine de Pierval Santé est réparti à 63% en France et 37% en Allemagne. 2018 va affirmer notre stratégie de diversification géographique en nous intéressant également à d’autres pays européens comme notamment la Belgique, l’Italie, les Pays-Bas ou l’Espagne… »
 

4 Comment s’opère la sélection des actifs ?
YB : Primonial Reim est un acteur majeur et connu dans le secteur de la santé. Notre sourcing est ainsi facilité. Les dossiers arrivent souvent spontanément même si de notre côté nous travaillons à  en dénicher d’autres. Quoi qu’il en soit, nos critères sont invariables. Nous privilégions des actifs neufs ou récents,  exploités par les grands noms  du secteur. Cet aspect  fiabilité, compétence solidité financière est essentiel pour la visibilité des revenus de Primovie car les baux sont souvent longs…  jusqu’à 25 ans à l’étranger.
JJ0 : « Dans un secteur comme le nôtre, la valeur d’un bien étant directement liée à sa valeur d’usage il est donc majeur de suivre les besoins de l’exploitant. Nous nous attachons à développer une réelle synergie avec nos locataires ce qui signifie de prendre particulièrement en compte ses nécessités tant dans la gestion de l’immeuble que dans sa stratégie d’acquisition, de consolidation ou d’extension.

5 Quelle est la tendance du dividende en 2018
YB : « nous ne communiquons pas sur ce point ».
JJ0: Pierval Santé a délivré un taux de distribution de 5,05 en 2017. Pour cette année, nous prévoyons de maintenir notre distribution à un niveau plus élevé que la moyenne du marché

Pour plus d’informations sur ces SCPI  chez LinXea
 PRIMOVIE &  PIERVALSANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *