Les news immo du 11 juin - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 11 juin

Altixia Valeurs

La crise a-t-elle modifié la stratégie d’investissement des SCPI de Primonial ? 

La crise a mis en lumière un certain nombre de phénomènes qui étaient déjà à l’œuvre en 2019 comme la « mixité » des usages, l’« hybridation » des espaces. Ou le « phygital », un terme un peu barbare décrivant l’alliance entre le physique et le digital dans le domaine du commerce. Et, bien sûr, le télétravail. La conviction, chez Primonial REIM, est ferme. Le marché du bureau ne va pas être totalement disrupté par le télétravail. Ce n’est pas non plus la fin du bureau. Au contraire ! Le modèle du bureau comme siège social, comme usage hybride, comme lieu central d’échanges (grandes métropoles régionales et du Grand Paris), va se pérenniser après la crise. Ce type de bureaux est d’ailleurs au cœur de la stratégie de Primopierre.  Antoine Depigny pour Pierre Papier. 

Immorente à l’école

En investissant dans le siège de l’école de Mode de l’Institut Supérieur des Arts Appliqués (LISAA), la SCPI entre un actif de 2430 m2 dans un quartier prestigieux : le Panthéon (Paris, 5ème). L’immeuble est entièrement rénové et loué pour une durée ferme résiduelle de 10 ans.  

L’acquisition « réalisée dans un délai restreint », a fait l’objet d’un crédit, ce qui permet d’optimiser la performance. Au-delà, elle prouve la capacité de Sofidy à sourcer et signer de belles opérations « Core » « créatrices de valeur. » 

Largement diversifiée autour de plus de 2500 actifs, Immorente a commencé à bâtir son parc immobilier voilà 35 ans. Ses immeubles acquis au cours de divers cycles immobiliers forment un ensemble cohérent à un prix de revient lissé dans le temps. En somme, « c’est une SCPI “fonds de portefeuille” qui fait figure de référence sur le marché » déclare Jean-Marc Peter, le directeur général.   

Patrimmo Commerce propose 4 postes à son conseil de surveillance.  Les modalités de candidatures sont détaillées sur le site internet de la société de gestion et doivent être adressées à Primonial REIM, Direction de la Relation Clients 36, rue de Naples 75008 Paris. 

Corum L’Épargne sensibilise aux bonnes pratiques à adopter en cas de fraude. 

Rien de nouveau sur le phénomène d’usurpation d’identité, si ce n’est sa sophistication et sa croissance.  Sur les SCPI notamment ce sont une reproduction des sites, logos, ou encore, des contrats falsifiés souvent proches de l’original à une lettre près. Les fraudeurs procèdent généralement via un formulaire en ligne ou un e-mail mentionnant la perspective d’un placement juteux. Par ce biais, ils collectent des données personnelles permettant à de faux conseillers de contacter les épargnants. Les victimes qui ont signalé ces escroqueries indiquent avoir été rassurées par les références de sociétés ou de produit connus, une prise de contact personnalisée, et avoir cédé sous la pression sans faire des vérifications.   

En conclusion, l’AMF et les associations professionnelles préconisent des vérifications minutieuses : contacter la société de gestion, vérifier le tableau des fraudes et sociétés non autorisées sur le site de l’AMF, comparer lettre par lettre, l’e-mail reçu avec celui du professionnel autorisé. Le principe est clair : Ne jamais communiquer ses coordonnées personnelles et bancaires à des interlocuteurs ou dans des formulaires qui ne peuvent pas être vérifiés.  

Les indicateurs de la bonne rentabilité d’une SCPI 

Le principal indicateur est le TDVM (taux de distribution sur valeur de marché) qui correspond au rendement généré par les actifs loués de la SCPI.  Le potentiel de revalorisation des parts doit également être pris en compte. En effet, chaque année le prix des parts peut augmenter ou diminuer en fonction de la valorisation du patrimoine immobilier. Ainsi, si leur prix a augmenté régulièrement, on peut obtenir une plus-value à la revente en plus des dividendes versés la SCPI.  

D’autres indicateurs permettent de jauger la rentabilité d’une SCPI comme le taux d’occupation financier (TOF). Plus il est important et moins la vacance locative l’est. Idéalement, il est préférable d’investir dans une SCPI dont le TOF est supérieur à 90 %.  

La capitalisation est également un indicateur de rentabilité. Plus elle est forte et plus le patrimoine immobilier de la SCPI est conséquent. Une capitalisation élevée signifie également qu’elle est capable de gérer les cas de vacances locatives et les éventuels impayés.  Enfin, le report à nouveau (RAN), le taux de distribution sur valeur du patrimoine (DVP) ou encore la provision pour grosses réparations (PGR) sont à regarder pour s’assurer de la rentabilité du placement. Tacotax 

Urban Premium c’est le bon moment pour investir

Dans l’immobilier et précisément dans le résidentiel en centre-ville des grandes métropoles ou des villes moyennes. Sur ce créneau Urban Premium « n’a jamais été autant sollicité par les investisseurs. » Sur ses SCPI fiscales, 2 sont ouvertes aux souscriptions. L’une sous le dispositif du Pinel Denormandie (Urban Vitalim 3) et la seconde sur le régime du déficit foncier (Urban Pierre 5). Concernant sa SCPI de rendement Urban Cœur Commerce, « c’est un très bon 1er trimestre » indique Thomas Ducerf. Le 1er acompte souligne un rendement annualisé conforme à l’objectif de 4 à 4,5% tout en créant de la valeur sur le patrimoine. Entre 2019 et 2020 la valeur de reconstitution a progressé de 3,6% prouvant la résilience d’actifs qui ont su résister à la crise. Enfin, la SCPI « dispose d’une « réserve » puisque la valeur de reconstitution affiche une décote de 4% par rapport au prix des parts. » Club Patrimoine  

Cœur de Régions entre un local à Montreuil

Situé en plein centre-ville, il développe 668 m2 et est loué à Speedy… une enseigne qu’il est nul besoin de présenter !  Sogenial Immobilier 

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *