Les news immo du 12 mai - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 12 mai

Visuel SCI Multimmo

SCPI : des performances difficiles à comparer au 1er trimestre

Les statistiques publiées par L’ASPIM et l’IEIF  viennent de sortir. Elles indiquent un mouvement entamé depuis plusieurs mois : un retour de la collecte 

La collecte : une reprise en douceur

Elle atteint 1,68 milliard d’ (vs 1,45 milliard d’€) soit une hausse de 6,1 % par rapport au dernier trimestre 2020. Mais avec la crise du Covid qui a démarré en mars dernierelle reste  sur un an inférieure de 35 % à celle du même trimestre 2020. Quant à la capitalisation des SCPI, elle s’élève fin mars 72,8 milliards €. 

En terme typologique et dans la lignée des années précédentes, les bureaux sont plus recherchés (639 millions d’€) que les SCPI spécialisées (491 millions d’€) pourtant, portées par la thématique à la mode de la Santé. Suivent les SCPI diversifiées » (448 millions d’€), les Résidentielles » (63 millions d’€) et en bout de chaine les commerces qui ne recueillent que 35 millions d’ (vs 139 millions d’€ au 1er trimestre 2020). 

Des investissements recentrés sur Paris et l’Ile de France

1,5 milliard d’€ ont été signés contre 2,45 milliards d’€ au dernier trimestre 2020. Là encore, les bureaux  se distinguent en représentant 80% en valeur des opérations, devant la santé et l’éducation (9 %), les commerces (7 %), la logistique et locaux d’activité (2 %), le résidentiel géré ou pas (2 %). Géographiquementles acquisitions se sont dirigées en particulier sur Paris et l’Ile-de-France (61 % vs 37,6 %) au détriment de l’étranger (21 % vs 45,4 %). Et le solde s’est porté sur les régions (18 % vs 17 %). 

Les arbitrages représentent 180 millions d’€ (vs 431 millions d’).  Ils ont ciblé les bureaux en Ile-de-France (55 %), devant les commerces en régions (17 %) et les bureaux en régions (12 %). 

Performances : des comparaisons difficiles

L’indice EDHEC IEIF Immobilier d’Entreprise France, signale une baisse de 0,18 % des prix de parts au premier trimestre 2021. Par ailleurs, l’ASPIM constate une baisse moyenne de 2 % des prix de confrontation des SCPI à capital fixe sur le marché secondaire depuis le début de l’année et une stabilité des prix de souscriptions des SCPI à capital variable.  

L’ hétérogénéité du niveau des 1er acomptes versés au 1er trimestre 2020  rend difficile une comparaison sur  l’évolution du taux de distribution d’une année sur l’autre. Néanmoins l’ASPIM « anticipe une stabilité des niveaux de distribution en 2021 » tout en avertissant des  incertitudes liées à «  l’activité des locataires. » 

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *