Les news immo du 15 octobre - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 15 octobre

web réseau

Kyaneos Denormandie est en plein travaux

Et c’est une bonne nouvelle vu les problématiques d’approvisionnement de matériaux de trouver des artisans, tous débordés ! Malgré tout Kyaneos AM estime qu’il s’agit d’un « phénomène conjoncturel qui devrait se normaliser l’année prochaine. » Reste que les associés de la SCPI ont besoin de transparence sur les travaux menés au sein de la SCPI.

Au 2ème trimestre, Kyaneos Denormandie détient 13 immeubles et 5 sont en cours d’acquisition. Sur ce total de 18 actifs, il y a des réussites mais aussi des échecs. Détail. 1 chantier est terminé ce qui a permis de louer les appartements, 6 chantiers devraient s’achever en octobre, 7 à la fin de l’année et 4 en début 2021. Concernant le budget travaux initialement prévu, il est prématuré d’en faire un bilan définitif.  Mais sur les 13 immeubles déjà en portefeuille, la société de gestion sait que le budget sera probablement dépassé sur 3 immeubles, respecté sur 8 et en deçà sur 2 en raison des subventions liées au programme « Action Cœur de Ville ».

En somme, la SCPI n’aura pas bouclé tous les travaux de rénovation au 3ème trimestre comme elle l’espérait. Du coup, le dividende annuel sera probablement inférieur au seuil de 2% – 2,25% fixé. Cependant, il convient de rester très optimiste car la SCPI a la capacité à distribuer un rendement – non garanti – compris entre 4% et 4,5% dès 2022.

La fermeture des commerces non essentiels a favorisé l’essor du E-commerce …

… entrainant de nouvelles contraintes en termes de logistique. Les promesses de livraison rapides entrainent une évolution des circuits logistiques.

L’usage même des bâtiments est impacté par la généralisation de la livraison à domicile. Le rez-de-chaussée des immeubles occupé traditionnellement par les commerces de proximité se métamorphose. Les chaines logistiques sont à la recherche d’entrepôts de proximité au cœur des villes pour transporter les marchandises au client final en un minimum de temps. Dès lors, la mobilisation d’espace d’entreposage dans les immeubles résidentiels à un prix raisonnable est une solution pour livrer les habitants du quartier. Est-ce la fin du commerce de proximité ? Non, les confinements ont montré l’attachement des riverains à leurs commerces. En revanche, la livraison à domicile oblige les commerçants à se réinventer en leur proposant de nouveaux services. Ainsi, les micro-entrepôts revivifient-ils les rues peu commerçantes en développant l’activité économique des immeubles résidentiels et s’inscrivent plus largement dans une évolution du commerce. Gautier Allard et Paul-Eric Perchaud – ClubFunding pour le Courrier Financier

Cristal Rente des indicateurs en ligne avec les objectifs

Au premier semestre les souscriptions du semestre ont dépassé la barre des 50 millions d’€ contre 84 millions d’€ sur l’ensemble de 2020. La capitalisation atteint 343 millions d’€ contre 293,2 millions d’€ fin décembre soit une hausse de près de 17%. Et surtout belle accélération de l’intérêt des épargnants pour une SCPI dédiée plus particulièrement aux commerces en régions (75,71%) et de « première nécessité » (45,6% alimentaire et 28,4% bricolage, jardinerie).

Son très bon taux d’occupation financier (97,21%) et ses 59 millions d’€ d’acquisitions signées depuis le début de l’année ont permis la distribution d’un dividende de 16 €.  Un montant largement supérieur à celui versé à la même période de 2020 (13,5€) et qui augure encore d’un bel exercice 2021.

Cristal Life consultation des associés pour fixer le montant de l’endettement

Depuis le 30 septembre et jusqu’au 19 octobre, la SCPI demande à ses associés de se prononcer sur la fixation du montant de l’endettement. En cas d’accord, Il pourrait représenter un maximum de 40% de la valeur d’expertise des actifs immobiliers majorée des fonds collectés nets de frais non encore investis. (InterGestion REIM)

Interpierre France des perspectives favorables

Anne Schwartz directrice de Paref Gestion retient que « pour la 1ère fois, la logistique et l’activité ont représenté un volume supérieur au commerce avec près de 2 milliards d’€ au 1er semestre. » Un montant qui révèle une forte attractivité de ce secteur… et en corollaire, nourri une baisse des rendements sur les « meilleurs actifs durablement en-dessous des 4%. »

La reprise de l’activité notamment sur l’aspect locatif se traduit par peu de renégociations de loyers et de surfaces libérées. Une dynamique dont profite la SCPI. Elle prend concrètement la forme via un nombre de congés reçus moindre sur le 1er semestre que sur le 2ème semestre 2020 et la signature également de plusieurs baux de longues durées. Des signaux positifs pour les associés ! Le maintien du taux de recouvrement et du taux d’occupation financier à un bon niveau, la SCPI a donc facilité un 2ème acompte de 12,6€ en ligne avec celui du 1er trimestre.

Sur l’ensemble de l’année, Paref Gestion note que les nouvelles opérations vont permettre à la SCPI d’utiliser sa collecte disponible tout en recourant à l’endettement, « une ressource peu utilisée actuellement » (4% de la valeur du patrimoine) ce qui qui permettra de venir compléter sa performance.

180 millions d’€ d’acquisitions en septembre pour Epargne Pierre

Conformément à sa philosophie diversifiée, la SCPI n’a pas oublié les commerces avec 4 magasins loués à Stokomani (9314 m², 10 millions d’€). Jean Christophe Antoine président d’Atland Voisin de félicite d’un « profil rendement risque satisfaisant avec un rendement de 6,19% et des baux d 10 ans dont 6 fermes à compter de juillet 2021. Ensuite, elle a acquis en indivision 12784 m² de bureaux à Sophia Antipolis (30 millions d’€) loués à 8 entreprises avec une rentabilité de 6,28%. Plus prestigieux, c’est le siège monde d’Alsthom à Saint Ouen (16783 m², 137,9 millions d’€, 4,44%).

Enfin Épargne Pierre et Immo Placement figurent dans le TOP 10 des meilleures SCPI 2021 selon Le Particulier. (Atland Voisin)

PERIAL AM se renforce sur l’énergie verte

En s’associant avec Gaz Européen la société de gestion va approvisionner désormais les parties communes et lots vacants – les contrats d’alimentation en énergie des parties louées étant de la seule responsabilité des locataires occupant- de son parc immobilier (SCPI, OPCI et SCI) en biogaz 100% renouvelable et 100% français. Cet accord complète le contrat signé auprès d’ENGIE depuis 2015.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *