Les news immo du 22 juin - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 22 juin

Immobilier

Le paiement des loyers commerciaux face à la crise sanitaire

Des avancées timides pour un contentieux qui n’est pas près de se tarir. Le droit spécial des baux commerciaux pendant la pandémie est « né » lors de l’annonce d’E. Macron en mars 2020 annonçant la suspension des loyers pour les plus petites entreprises. De nombreux preneurs se sont engouffrés aussitôt dans la brèche.

Depuis, les juges se divisent selon une approche finaliste ou bien matérielle de la chose louée. Aucun consensus ne se dégage… seule la Cour de cassation sera à même de clore le débat.

En attendant une jurisprudence plus claire, la recherche d’alternatives à la voie judiciaire, semble être la solution la plus prudente. Une médiation par exemple, permettra aux parties de construire ensemble une nouvelle relation sans se la voir imposée. La signature d’un protocole d’accord sera également le moyen de mettre en place un échéancier de paiement pour les loyers non versés, de consentir un abandon de créances ou de rompre de façon amiable et anticipée un bail pour en renégocier un autre plus équilibré. Un avenant au bail, avec ou sans effet rétroactif, est aussi envisageable. Business Immo

Avec l’essor du e-commerce, les SCPI logistiques ont la cote

Le marché voit fleurir des SCPI qui privilégient toute sorte de secteurs porteurs. Si les SCPI de santé permettent aujourd’hui encore de réaliser des opérations rentables, on note l’émergence des SCPI logistiques, portées par l’essor du e-commerce. La crise du Covid-19 et les confinements ont dopé le marché en ligne. Logiquement, la valeur immobilière des plateformes logistiques a augmenté de manière considérable.

L’investissement dans une SCPI logistique semble être le placement à privilégier en 2021 et permet d’espérer des revenus conséquents, le conseil reste la diversification. Le rendement dépend de l’évolution du marché et de la conjoncture. Pour cela, il est conseillé de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier et d’opter pour d’autres SCPI de rendement. Défiscalisation Immo

Et… un nouvel entrepôt  pour Activimmo

Livré dans les années 2000, l’actif dédié à de la logistique s’étale sur 9000 m2. Sa localisation correspond parfaitement à la stratégie de la SCPI : une situation stratégique au sein du parc d’activités de Libercourt, proche de Lens et Lille, une accessibilité « excellente » et de très bons fondamentaux techniques.

De plus, la vente en Sale & Leaseback permet de bénéficier d’un contrat locatif solide et pérenne grâce à la signature d’un nouveau bail de 9 ans. Malgré un « loyer conservateur », l’opération fait ressortir un rendement supérieur aux objectifs de la SCPI (6%). Et « la réversion positive du loyer doit permettre, à terme, d’améliorer encore un peu plus ce niveau de rendement. »

Quelles perspectives pour les prochains mois ?

À rebours des discours déclinistes, le début d’année a confirmé l’attractivité de l’Ile-de-France et le rôle central des bureaux. La solidité des valeurs vénales souligne l’intérêt des produits « prime ». Ils sont les cibles privilégiées des investisseurs dans un contexte moins favorable aux biens et marchés secondaires en raison des craintes sur la pérennité des revenus locatifs et de financements plus difficiles à obtenir.

Les conséquences de la crise se lisent aussi dans l’évolution des stratégies d’allocation. Une place croissante est donnée aux biens vus comme plus résistants (résidentiel, logistique…) ce qui permet aux investisseurs de remplir leurs objectifs de diversification. Enfin, la nécessaire transition vers des modèles de développement durable. Sur le marché immobilier, cet aspect se traduit par une attention portée à l’adaptation des actifs aux changements d’usage ou aux changements climatiques. Knight Frank France

PF Grand Paris dépasse le cap du milliard d’euros de capitalisation

Avec l’acquisition de nouveaux plateaux (3000 m2) au sein de l’Espace Gallieni (15 000 m2) à Boulogne ce qui porte sa détention à plus de 50% de la copropriété. Un plus qui va permettre à Perial AM de se consacrer plus activement à l’optimisation de cet ensemble immobilier disposant à moyen terme d’un fort potentiel de valorisation.

En définitif, cette nouvelle acquisition n’est que la poursuite de la stratégie de la SCPI, laquelle consiste à viser des immeubles situés au sein de marchés plébiscités par les locataires : en l’espèce aujourd’hui, le centre-ville de Boulogne-Billancourt.

Vérifiez si vous bénéficiez du crédit d’impôt

Les pertes enregistrées en novembre auprès des locataires touchés par le second confinement seront en partie compensées grâce à un crédit d’impôt spécifique.

En vertu de la transparence fiscale des SCPI, ce sont les porteurs de parts qui bénéficieront directement du crédit d’impôt, à l’été prochain. Charge à la société de gestion d’en indiquer le montant, à porter sur la déclaration. « Ce crédit pourrait aussi être octroyé, complètement ou en partie, courant 2022, dans les cas où le gérant n’a pas eu le temps d’acter tous les abandons de loyers avant fin 2020 », ajoute Jean-Yves Charriau avocat fiscaliste au cabinet Lacourte Raquin Tatar. Capital

PF0 vitrine de l’expertise de Perial AM dans la revalorisation de ses actifs

Le Nowa (413 m2, Paris 8ème) exprime une expérience sur-mesure de l’immeuble de bureaux d’aujourd’hui et de demain. En collaboration avec un architecte d’intérieur et un cabinet d’architecture, la SCPI se félicite d’un « nouvel écrin » qui montre le savoir-faire de Perial AM pour adapter ses immeubles et anticiper les attentes des clients locataires.

Le bureau doit aujourd’hui offrir une expérience unique de travail, basé sur des espaces de vie agréables, modulaires et des services de qualité. Tout ce que propose le Nowa après une totale restructuration débutée en automne 2020 ! Son univers centré sur ses utilisateurs forme en quelque sorte  « l’équation idéale entre les espaces privatifs et collectifs, la collaboration créative et la réflexion individuelle. » Autant de critères de plus en plus recherchés par les locataires.

8 SCPI sur une centaine ont obtenu le label ISR depuis sa création en octobre 2020

Leur capitalisation atteint 8,7 milliards d’€ soit 12% du marché des SCPI. Ce niveau monte à 16%/18% quand on prend la collecte brute. « Clairement cette approche gagne du terrain ». 7 des 8 fonds labellisés ont affiché des rendements supérieurs à la moyenne du marché 2020. Si les performances passées ne sauraient préjuger des performances futures, ni suffire à choisir, ce chiffre montre que l’ISR ne s’oppose pas à la rentabilité constate Thomas Laforêt d’Atland Voisin

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *