Les news immo du 24 novembre - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 24 novembre

News immo du 24 novembre

Argent et retraite : un sujet majeur pour 84% des Français

Les retraités semblent globalement bien informés sur leur situation, les actifs, moins : 48% d’entre eux ne se sont pas informés sur leur âge de départ à la retraite et 65% se considèrent mal informés sur le montant de leur retraite à venir. 54% n’ont pas encore commencé à préparer financièrement leur retraite et 80% envisagent de le faire à partir de 50 ans.

Et la solidarité financière familiale s’applique-t-elle à la retraite ? Le verdict est partagé : 57% des Français ayant des enfants ne se déclarent pas prêts à les aider financièrement à préparer leur retraite supplémentaire (dont 22% pas du tout). Mais 43% envisagent d’aider leurs enfants pour un montant mensuel moyen de 112€. Enquête OpinionWay pour Carac

Faut-il investir dans les SCPI en période de crise ?

A mi-chemin entre un placement financier et l’investissement immobilier en direct, les SCPI semblent plutôt bien résister à la crise. Même si leur rendement va probablement baisser en 2020, cette baisse devrait rester contenue : 4% (vs 4,4% en 2019) ce qui reste tout à fait raisonnable dans les conditions actuelles. L’année n’étant pas terminée, il convient cependant, de rester vigilant face à l’évolution de l’épidémie qui pourrait impacter les rendements dans un sens comme dans l’autre. Gardez en tête que l’investissement en SCPI doit être fait avec une vision long terme. C’est pourquoi, même si la conjoncture actuelle n’est pas idéale, la situation devrait revenir à la normale dans les mois et années à venir. Actu Bourse

Villeurbanne et Lyon aux 4e et 5e rang des villes à cibler pour un investissement locatif…

Derrière Rouen, Rennes et Le Havre. Leur rentabilité locative nette est estimée respectivement à 4,4% et 3,3% mais reste à être vigilant sur l’emplacement pour ne pas se tromper dans son projet de placement. En tout cas, 8 porteurs d’un projet immobilier sur 10 considèrent que l’immobilier reste le placement le plus sûr en raison de la bonne rentabilité, d’un risque modéré de vacance locative, de loyers orientés à la hausse, ou de la possibilité de réaliser une plus-value à la revente. SeLoger 

Et… une VEFA à Villeurbanne pour Épargne Foncière

La Française REM annonce l’entrée de 2 immeubles « très bien situés. » Développant 14 802 m², l’ensemble qui sera certifiée BREEAM Very Good, sera livrée à la fin du 3T 2021. Il comprendra un immeuble de bureaux et un établissement d’enseignement supérieur. Les deux actifs sont loués dans le cadre de 2 baux de 10 et 11,5 ans fermes.

La SCPI Pinel AEW Ciloger Habitat 6 acquiert ses premiers logements

Il s’agit d’un portefeuille de 47 logements (3100m2, 18,3M€)  « en diffus » répartis au sein de 3 programmes en VEFA à Massy, Rueil-Malmaison et Saint-Ouen. Livrables en 2021 ou en 2023, tous les logements sont labellisés a minima NF Habitat HQE, certification de référence dans le domaine du logement. La SCPI est ouverte à la souscription jusqu’au 31 décembre 2020 pour un prix de part de 500 € et un minimum de souscription de 5 000 €.

Theoreim une nouvelle société de gestion d’actifs en immobilier

Son ambition est de donner accès au meilleur de la gestion immobilière à une clientèle grand public et institutionnelle afin d’atteindre d’ici l’année prochaine 200M€ d’actifs sous gestion. 2 fonds devraient voir le jour prochainement. Le premier sera accessible uniquement en unités de compte au travers de contrats d’assurance-vie et le second sera proposé à une clientèle privée.

Crédit immobilier : merci le HCSF …

En 2019 : sur 100 dossiers, 10 n’ont pas obtenu de réponse, 80 ont obtenu un accord, 10 ont obtenu un refus. En 2020 ce sont 13 dossiers qui n’ont pas obtenu de réponse, 73 ont été accordés et 14 refusés. Le durcissement des conditions d’accès au crédit par le HCSF et la crise sanitaire contribuent à rendre plus difficile l’accession à la propriété… Il faut donc, assouplir ou supprimer les mesures du HCSF qui excluent de nombreux Français souhaitant se loger. Cafpi 

Une visibilité locative importante pour Épargne Pierre

Avec une durée ferme moyenne résiduelle des baux de 5,10 années du portefeuille et de 6,30 ans pour les 40 locataires les plus importants (45% des revenus). De plus, 84% des locataires sont des grands utilisateurs, publics ou privés, ce qui réduit le risque de défaillance. Bouclé à hauteur de 500M€, le plan d’investissement 2020 à priorisé les actifs loués à des locataires qui se sont engagés sur des périodes fermes de location assurant la pérennité des revenus.  La signature récente d’opérations d’externalisation avec Pierre FabreProsol (Grand Frais), ou Buffalo Grill, ont permis de sécuriser les revenus locatifs sur 9 à 12 ans. Le tout en restant à un niveau d’endettement aux alentours de 10% de la capitalisation fin décembre.

Pierre Expansion se régénère autour de la santé

Poursuivant à l’origine une stratégie diversifiée autour d’un positionnement fortement parisien, la SCPI entame une nouvelle vie en voulant devenir un fonds spécialisé « santé » au sens large. En conséquence, les actifs matures ou non stratégiques vont être cédés pour exposer progressivement le patrimoine à 70% d’actifs orientés « santé ». Le portefeuille actuel étant surtout composé d’actifs parisiens, la cible des investissements portera principalement sur des biens dans des métropoles régionales afin de pouvoir capter un complément de rendement pour un risque contenu. Fiducial Gérance 

Un taux d’encaissement des loyers de 83,86 % pour Rivoli Avenir Patrimoine au 26 octobre

Du coup le niveau de la distribution a été adapté soit un 3ème acompte de 2,3€ (85 % de l’objectif de distribution initial du trimestre avant la crise) intégrant 1,03€ de plus-values immobilières contre 1,89 € au 1er trimestre et 2,16 € au 2e trimestre. Sur l’ensemble de l’année, Amundi Immobilier entretient l’ambiguïté. Elle prévoit un objectif de 11,3€ « avant Covid 19 » tout en précisant un ajustement de la distribution « en fin d’année en fonction des résultats 2020, des perspectives 2021 et de l’impact de la situation sanitaire qui s’aggrave au 4e trimestre. »

Iroko Zen cherche à attirer les épargnants… rapidement

Par une modification du délai de jouissance des parts en fonction de la date de souscription. Pour les parts souscrites avant le 30 novembre, la jouissance interviendra au bout d’1 mois. Pour celles acquises avant le 31 décembre, la jouissance est fixée au 1er jour du 3ème mois suivant la souscription. Enfin, pour ceux qui attendent 2021, il faudra attendre 6 mois ! En parallèle Iroko sollicite l’accord des associés pour augmenter le capital statutaire maximum de sa SCPI à 20M€ contre 4,5M€ précédemment.

Perial AM maintient une politique de gestion dynamique du patrimoine de ses SCPI

Preuve en est la société de gestion a déjà recouvert 90% des loyers du deuxième et troisième trimestre.  Et fin octobre, ce sont plus de 68% des loyers du 4ème trimestre de l’ensemble des fonds qui ont été reçus contre 62% à la même date l’année dernière.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *