Pierval Santé : une SCPI d’exception

Petit garçon pouces en l'air devant un tas de pièces

Le recul de la collecte de la plupart des SCPI depuis le début de l’année est à relier avec une traditionnelle saisonnalité de l’investissement… sauf que cette réalité ne concerne pas Pierval Santé (Euryale AM). Au contraire, même. La SCPI a collecté en effet quelques 52 M€ au cours du 1er trimestre soit 41% de plus que sur la même période de l’année dernière (36,8 M€). Une accélération du succès auprès des épargnants qui lui permet de franchir allègrement la barre symbolique des 300 M€ de capitalisation : précisément 330 M€ (vs 278,3 M€ fin décembre).

Dans un marché concurrentiel où les actifs acycliques forment un axe de diversification recherché, les liquidités de Pierval Santé n’ont été que partiellement réinvesties. Juste 18,3 M€ ont été mobilisés pour financer l’acquisition de 2 nouveaux actifs : un centre régional de distribution de santé à Saint-Pierre-du-Perray (1 152 m2, 1,8M €) au rendement de 7,23% et un nouvel EHPAD en Allemagne (2 597 m2, 16,5 M€) dont la rentabilité (5,76%) s’appuie sur un bail restant de 19 ans fermes.

Désormais bien diversifié, le portefeuille dénombre 42 immeubles répartis entre la France (59,39% en valeur vénale) et l’Allemagne (40,61%). Mieux, la durée ferme moyenne des baux restant à courir atteint 9,1 ans. De quoi voir venir !

En termes de revenu, pas de déception. La stabilité et le bon niveau du taux d’occupation financier (97,3%) a permis de conserver le 1er acompte à 12,625 €. Et sur l’ensemble de l’année, Euryale AM vise « un maintien de la distribution annuelle ». Pour mémoire, elle s’est élevée au total à 50,50 € pour un taux de distribution de 5,05%.

Pour en savoir davantage : SCPI Pierval Santé

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *