Spécial Rapport annuel SCPI Allianz Pierre - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Spécial Rapport annuel SCPI Allianz Pierre

Rapport annuel

Dans le rapport annuel retraçant l’activité de l’exercice 2016, Allianz Pierre clamait sa politique d’investissements « très » sélective. Son créneau ? les bureaux en Ile de France et les grandes métropoles de province tout en étant « attentif au niveau des rendements car la période se caractérise par un « manque de visibilité et une volatilité des taux longs ». 2017 n’a pas trahi cette volonté. Reste à la SCPI à poursuivre le rajeunissement de son portefeuille  pour améliorer le taux d’occupation et enfin, obtenir une reprise du dividende après 6 années de baisse consécutive.

Les chiffres significatifs de l’exercice 2017 VS (2016)

•    Collecte (nette) : 55,3M€  (74,37M€)
•    capitalisation : 1,09Md€ (1,03Md€)
•    16611 (15745) associés et  3304803 parts (3197199)

Patrimoine immobilier 2017 VS (2016)
•    2 (5) acquisitions à 61,6M€ (82,11M€)
•    4 (8) cessions:16,3M€ (7M€)
•    143 actifs (146) pour 320428 m2 (290954m2)
•    vacance 58876m2 (61399m2) dont 43000m2 (35825m2) à vendre
•    répartition géographique : Paris 37,24% (38,23%), Ile de France 41,67% (41,37%), Province 21,09% (20,4%)
•    répartition typologique : Bureaux 85,04% (84,84%), commerces 9,96% (9,88%), Activités 1,72% (1,93%), divers 1,92% (2%) ; résidentiel 1,36% (1 ,33%)
•    loyer : 51,3M€ (49,75 M€).
•    Valeur d’expertise du patrimoine : 952M€  (887M€)
•    valeur de reconstitution: 361,46 € (360,02€)
•    valeur de réalisation : 304,66€ (303,42€)
•    taux d’endettement : non
•    Le taux d’occupation  moyen de l’année : 87,64% (88,68%)

Les performances 2017 VS (2016)
•    Résultat : 13,13€ (13,34€)
•    Dividende : 13,92€ (14,1€)
•    Prix de la part : 330€  (330€)
•    TDVM : 4,22% (4,37%)
•    Report à nouveau : 3,16€ (2,64€)

Les perspectives
Cette année, la société de gestion se concentre sur l’amélioration des revenus « à un niveau aussi proche que possible de celui de 2017 ». A cette fin, il s’agit de faire progresser le taux d’occupation, d’investir dans des biens présentant un bon taux de rentabilité, de céder des actifs obsolètes  et de maitriser les charges, en particulier les coûts d’entretien et de remise en état lors des départs de locataires.
.   
L’avis du conseil de surveillance
La hausse du résultat de 4,1%  a été obtenue malgré  la difficulté du maintien du taux d’occupation financier et du niveau des charges. Toutefois la SCPI n’a pas « négligé les nécessaires investissements d’entretien et d’amélioration de son patrimoine » sans oublier bien sur, de poursuivre ses acquisitions. Enfin, l’organe de contrôle  « reste attentif aux actions menées par la société de gestion pour le remplissage des locaux vacants et la bonne tenue des charges. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *