Un 2ème trimestre entre parenthèse pour Épargne Pierre

SCPI Epargne Pierre

Après avoir versé un acompte en baisse de 10% au 2ème trimestre, la SCPI table sur un retour quasi à la normale au 2ème semestre.

Épargne Pierre s’est bien comportée pendant la crise sanitaire. Logique car sa mutualisation du risque locatif s’exprime par une prédominance bureaux (63,4%) et dans une moindre mesure en commerce (28,5%), locaux d’activité ou entrepôts (8,1%).

Forcément, les difficultés ont porté sur les commerces fermés pendant le confinement. Malgré tout, la SCPI a  recouvré 85% de ses loyers au 2ème trimestre. De quoi autoriser le versement d’un 2ème acompte « tout à fait correct pour les associés » déclare Romain Calbert directeur des partenariats d’Atland Voisin à l’Anacofi. Précisément, le 2ème acompte a baissé de 10% soit 2,4€ contre 2 ,7€ au 1er trimestre 2020 ou encore, sur la même période 2019. Mais « la bonne nouvelle de la rentrée » tient à un taux d’encaissement qui se passe mieux. Donc, la SCPI peut espérer un taux de recouvrement des loyers largement en hausse sur la 2ème partie de l’année.  À suivre !

Après la parenthèse du 2ème trimestre , Épargne Pierre poursuit son développement. Dernièrement, elle a acquis des  bureaux à Mulhouse (3970m2, 3M€) près des Parcs de la mer rouge et des collines, deux pôles d’activité majeurs de l’agglomération. Loué à 11 locataires, l’actif procure un rendement immédiat de 6,94%.  Une rentabilité confortable qui n’a pas dicté le prix de « Meilleure SCPI à capital variable  diversifiée » décernée lors de l’édition 2020 des Victoires de la Pierre Papier. Mais qui  permet à la SCPI de maintenir des performances stables  parmi les plus élevées du marché » selon Jean-Christophe Antoine, Président de Atland Voisin.

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *