LINXEA Immo
Paref Gestion : un 1er semestre plus que satisfaisant

05/09/2019

Le groupe a collecté 144M€ sur ses SCPI contre 97M€ sur la même période de 2018 soit une hausse de 49%. Ce résultat provient des 4 SCPI à capital variable : Novapierre Allemagne (77M€ vs 71M€, +8%) Novapierre 1 (40M€ vs 2M€, 24X) Interpierre France (23M€ vs 22M€,+5%) et Novapierre Résidentiel (4 M€ vs 2M€, 99%). 


Parmi les éléments marquants de la période, soulignons l’acquisition d’un important portefeuille de 27 actifs commerciaux pour Novapierre 1. Au delà des 94M€ déboursés, cet investissement a permis à la SCPI d’enregistrer un bond de 59% (256M€) de ses actifs gérés. Surtout, il viendra appuyer la croissance du rendement tout en apportant une plus grande diversification du portefeuille.


Au total, sur l’ensemble de ses SCPI Paref Gestion gère un patrimoine de 1,37 Mds €, en progression de +16% par rapport au 31 décembre 2018. Le plus important revient à Novapierre Allemagne qui extériorise 544M€ (+15%) d’actifs sous gestion. Viennent ensuite Novapierre Résidentiel (282M€, +1%), Novapierre 1 (256M€, +59%) et Interpierre France (135M€,+29%). Enfin, suivent 4 SCPI à capital fixe : Atlantique Pierre 1 (57M€,-5%), Capiforce Pierre (53M€,-10%). Du côté de Cifocoma 1 (24M€) et Cifocoma 2 (25M€), les difficultés locatives, ou de trésorerie ont freiné leur développement. Une demi-surprise car 2018 a « démontré la nécessité de faire croître rapidement le patrimoine pour diversifier et diluer les risques locatifs ». Dans ce contexte compliqué, la société de gestion appuyée par le conseil de surveillance a annoncé la prochaine fusion des 2 produits afin de « constituer une SCPI plus forte et mieux armée pour résister aux aléas locatifs. »


Blandine Blanc Durand