Limitez les effets défavorables du risque ! - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Limitez les effets défavorables du risque !

stop risque idées reçues

Vous le savez, les unités de compte peuvent varier à la hausse comme à la baisse. Vous ne pouvez pas les empêcher de baisser, mais vous pouvez limiter les effets de ces baisses grâce à trois bonnes pratiques.

Visez le long terme

L’assurance-vie est une enveloppe à moyen-long terme.

Pour faire fructifier son épargne sur des produits non garantis en capital, il ne faut pas chercher à acheter bas et à vendre haut, mais plutôt rester investi assez longtemps pour profiter des tendances longues. À long terme, vous limiterez l’influence des soubresauts quotidiens.

Ne regardez pas votre compte tous les jours, cela ne sert à rien ! Vous risquez au contraire de prendre des mauvaises décisions et de ne pas profiter du rendement potentiellement plus élevé des marchés financiers.

Mettez en place des versements programmés

Outre leur vertu psychologique – ils vous permettent de ne pas oublier d’épargner – ils ont aussi une vertu financière !

En versant le même montant chaque mois, vous obtenez davantage d’unités de compte lorsque les marchés sont bas, et moins lorsqu’ils sont hauts. Cette technique profite des périodes volatiles pour abaisser automatiquement votre prix d’achat.

Diversifiez sur plusieurs unités de compte

Vous limiterez ainsi les variations globales de votre portefeuille, car toutes vos unités de compte n’évolueront pas de la même manière en même temps. Évidemment, deux unités de compte investies sur le même marché auront une forte corrélation… Bien diversifier c’est avant tout répartir entre zones géographiques et classes d’actifs (actions et obligations).

Gestion libre ou pilotée, vous avez le choix

Au final, il ne s’agit pas de refuser les risques mais de les accepter dans de bonnes conditions, et ces bonnes pratiques ne vous demanderont qu’un suivi très minime une fois que vous les aurez mises en place.

Mais si vous ne souhaitez pas vous en occuper vous-même, pensez à la gestion pilotée. Elle met un gérant professionnel aux manettes de votre épargne selon un profil de risque prédéfini.

Seul ou avec un pilote, l’important est de démarrer !