Quelles unités de compte choisir ? - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Quelles unités de compte choisir ?

Les unités de compte sont des supports financiers placés sur des valeurs mobilières et immobilières. Proposés dans le cadre de l’assurance-vie, des contrats de capitalisation et des produits d’épargne retraite collectifs (PERP, Madelin), les unités de compte sont des produits dynamiques et diversifiés qui s’inscrivent dans une stratégie de rendement.

Unités de compte : les supports d’investissement

Les supports d’investissement en unités de compte (UC) se distinguent des fonds en euros dans la mesure où ils ne sont pas sécurisés. La part de risque concédée permet d’accéder à des perspectives de rendement supérieures.

Les unités de compte sont principalement composées de titres ou de parts de sociétés :

  • Titres financiers, actions ou obligations
  • Parts d’organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) : sociétés d’investissement à capital variable (SICAV), fonds communs de placement (FCP)
  • Fonds de capital investissement (FCI, FCPI, FCPR) et fonds de fonds
  • Actifs immobiliers en parts de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), organismes de placement collectif en immobilier (OPCI), sociétés civiles immobilières (SCI) ou OPCVM à dominante immobilière
  • Fonds diversifiés investis dans plusieurs classes d’actifs
  • Fonds à formule, produits structurés hybrides limités dans le temps partiellement garantis
  • Exchange-traded funds (ETF ou trackers), fonds indiciels cotés qui répliquent la performance d’un indice boursier

Les unités de compte sont des instruments soumis aux variables des marchés financiers ou immobiliers. L’assureur s’engage sur le nombre d’unités et non sur leur valeur, ce qui implique le report du risque sur l’assuré en contrepartie du surcroît de rendement potentiel.

Unités de compte : le cadre contractuel

Les unités de compte sont proposées dans le cadre de différents contrats d’épargne :

On peut également citer les contrats euro-croissance, vie-génération et capital-investissement, ainsi que les comptes-titre et le plan d’épargne en action (PEA).

Les contrats d’assurance vie multisupports permettent d’opter pour différentes stratégies d’allocation d’actifs :

  • La gestion libre : le souscripteur se charge seul de la stratégie de placement et des arbitrages. Des options d’arbitrage automatique permettent de réduire les risques, avec notamment la possibilité de limiter les pertes ou sécuriser les plus-values
  • La gestion pilotée : un professionnel se charge de l’allocation des actifs entre les supports d’investissement en fonction du profil du souscripteur : prudent, équilibré ou dynamique

Unités de compte traditionnelles, structurées ou flexibles

Outre les unités de compte classiques, portées sur des paniers de valeurs spécifiques à une catégorie d’actifs, il existe désormais des unités de compte au potentiel d’investissement plus vaste :

  • Unités de compte flexibles, qui permettent au gestionnaire de diversifier les placements sur différents marchés mais aussi sur des classes d’actifs distincts
  • Produits structurés, à durée de vie limitée, au rendement annuel affiché à l’avance et au capital garanti dans une proportion définie contractuellement

L’astuce LINXEA

Les produits d’épargne de long terme comme l’assurance-vie bénéficient pleinement de la dynamique des supports en unités de compte sur la durée : les risques de moins-value sont réduits par la diversification des placements.

Les contrats proposés par les courtiers en ligne comme LINXEA permettent d’accéder à un grand nombre de fonds, souvent plus de 400 en assurance-vie. Les fonds sont généralement regroupés par zone géographique ou par thématique, par exemple :

  • Soutien aux entreprises européennes
  • Diversification de l’épargne
  • Investissement socialement responsable (ISR)