L’épargne ce n’est pas du trading, c’est de la méthode ! - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

L’épargne ce n’est pas du trading, c’est de la méthode !

D’aussi loin qu’il nous en souvienne, nous avons toujours conseillé aux épargnants de construire leur épargne en mettant en place des versements programmés sur leur contrat. C’est-à-dire procéder à des versements réguliers du même montant, de manière automatique, à une date fixée par avance.

Cette préconisation a été poussée à son paroxysme en février/mars 2020 – et pour cause, le monde entier s’est retrouvé confiné entraînant un chaos sur les marchés financiers, tous les indices boursiers ayant dévissé à une vitesse spectaculaire… pour remonter de manière non moins spectaculaire à la fin du mois de mars, à la faveur des politiques monétaires accommodantes menées par les gouvernements et les banques centrales.

Qu’on l’appelle incertitude, instabilité, effet yo-yo, chienlit ou encore volatilité, pour les investisseurs du monde entier – novices ou chevronnés – c’était la panique. Et c’est bien naturel.

Dès lors, vous avez été nombreux à nous questionner. Fallait-il tout vendre ? Fallait-il au contraire acheter intempestivement ?

S’en sont suivis de longs échanges en interne – en visio évidemment – pour savoir quel était le meilleur conseil possible à vous délivrer.

Jusqu’au jour où notre Directeur Général nous a dit – par Teams et comme une épiphanie – que « l’épargne ce n’est pas du trading, c’est de la méthode ». Comprenez, en épargne « Rien ne sert de courir il faut partir à point », comprenez encore « Les petits ruisseaux font les grandes rivières », comprenez enfin « Mieux vaut une chèvre qui donne du lait qu’une vache stérile ».

Bref, vous avez compris.

Et pour nous, le meilleur moyen d’épargner avec méthode reste de réduire votre prise de risques, de vous libérer du temps et de vous faire même oublier que vous épargnez… Idéalement, le tout en même temps. Réduire, libérer, faire oublier. En un mot comme en cent : « Déstresser »

Les versements programmés nous semblaient alors être la meilleure réponse possible.

Leur objectif est d’éviter de vous faire investir sur les marchés au plus haut et de lisser votre coût d’achat dans le temps. Ils réduisent votre prise de risque (en vous évitant d’entrer au pire moment sur les marchés), ils sont automatiques (par prélèvement bancaire), ils sont indolores (car parfaitement adaptés à vos moyens).

La décrispation assurée !

35 % de nos clients ont choisi en 2021 des versements programmés

C’est du coup avec une grande satisfaction que nous avons découvert que nos conseils n’étaient pas restés lettre morte. En 2021, 35% de nos clients ont choisi – dès la souscription de leur contrat – de mettre en place des versements programmés.

Avec des sommes assez conséquentes en plus puisqu’en moyenne, vous consacrez 300 € par mois à la constitution progressive de votre épargne. 👏

Beaucoup de clients ont profité de la crise pour mettre en place des versements programmés, observe Antoine Delon dans L’Express – 17/06/2020

Le Président de LINXEA parle de versements programmés à 4:20 👇

Une année 2021 sous le signe de la préparation de la retraite

Vous l’aurez noté, notre obsession depuis toujours – et en particulier depuis mars 2020 – a été de vous vanter les mérites des versements programmés.

L’autre idée fixe – entamée fin 2020 et poursuivie sans relâche en 2021 – était d’inviter les épargnants qui y avaient intérêt* à préparer leur retraite avec le Plan d’Épargne Retraite (PER). Vous nous voyez venir, alors que le PER vivait son heure de gloire, « un succès spectaculaire » selon Bruno Le Maire, nous avons décidé de renforcer notre gamme pour vous présenter l’offre la plus complète du marché.

En veillant toujours à vous proposer les frais les plus bas du marché. Pas folle la guêpe, une épargne immobilisée pendant une si longue période ne peut souffrir de « frais excessifs » (@Bruno Le Maire si vous nous lisez 😉)

Les frais de gestion – C’est encore plus crucial sur le PER que sur l’assurance-vie , car on y place son argent pour très longtemps. L’effet de capitalisation est pharaonique : avec 10 000 euros investis sur 30 ans, vous pouvez payer jusqu’à 5 000 à 6 000 euros de frais supplémentaires si vos frais de gestion sont trop élevés – plaide Yves Conan, directeur général de LINXEA dans Le MONDE

En 2021 chez LINXEA plus de 5 000 PER ont été ouverts ! Et comme on comprend l’enthousiasme autour de ce nouveau produit qui vient presque ringardiser ses prédécesseurs.

Interrogée sur l’avantage principal du nouveau PER, notre communauté répond à 56%** « La possibilité de sortir en capital ». Tu m’étonnes.

Alors merci – 1 000 fois merci – merci de suivre nos conseils, merci de nous faire confiance, merci pour votre fidélité.

*Oui parce qu’on reste convaincu que pour profiter à fond du pouvoir défiscalisant du PER, encore faut-il être très fortement imposé

**Observatoire du PER de LINXEA, sondage en ligne réalisé du 18 août au 15 septembre 2021 auprès d’un échantillon de 5 938 personnes âgées de 18 ans et plus

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *