LES NEWS DE VOTRE EPARGNE JANVIER - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

LES NEWS DE VOTRE EPARGNE JANVIER

Changement d'aquarium

La population française vieillit, les placements doivent s’adapter

Au 1?? janvier 2018, les personnes de 65 ans et plus représentaient 19,6 % de la population française contre 18,8 % au 1er janvier 2016 et 16,4 % en 2006. La proportion de Français âgés de plus de 75 ans passera d’un peu plus de 9 % en 2020 à près de 15 % en 2040.

La notion de « senior » est diversement appréhendée par les établissements proposant des placements. Par souci de simplification, et en dépit du risque lié à la catégorisation, les banquiers et les assureurs choisissent un âge-seuil à partir duquel la personne est considérée comme « senior ». Par exemple, les clients de 75 ans et plus doivent, dans certains établissements, faire l’objet d’une mise en garde renforcée. Ils peuvent souscrire des contrats mais doivent signer un document supplémentaire. De même, au-delà de 85 ans, l’établissement ne démarche plus.

Des limites de commercialisation en assurance-vie

Certains établissements ont fait le choix de fixer des limites à la commercialisation. Pour les affaires nouvelles en assurance-vie ou contrat de capitalisation avec des clients âgés de plus de 85 ans :

  • De 85 à 89 ans, le taux d’Unités de Compte maximum est fixé à 30 % (sauf si le « référentiel offre » préconise une solution 100 % euros) non dérogeable ;
  • De 90 à 94 ans, la seule offre possible en souscription est la solution 100 % fonds euros, sans dérogation possible ;
  • Enfin, à compter de 95 ans, seule la souscription 100 % euros sur un contrat de capitalisation est possible.

Des dispositifs spécifiques à destination de la clientèle âgée

Des procédures spécifiques de souscription peuvent être mises en place par les établissements

Par exemple, certains établissements proposant des offres en ligne n’ont pas recours à la signature électronique pour l’ouverture d’un compte pour un client âgé de plus de 85 ans, mais à une signature manuscrite sur document PDF, accompagnée d’un contre appel pour vérification.

(« Pratiques de commercialisation et populations vieillissantes. Comment faire face déclin cognitif des personnes âgées au sein de la relation-client ? » Document de 58 pages de ACPR et AMF).

Fuyez la société MAG Asset, conseille l’AMF

L’AMF (Autorité des marchés financiers) tient à indiquer que MAG Asset (www.magasset.com) ne dispose d’aucun des statuts légaux l’autorisant à proposer aux investisseurs sur le territoire français de souscrire à des parts de fonds communs de placement : le FCP MAG-RFX 017, le FCPI MGA ANGEL 1718 et le FCPI MAG-CRYPTOFUND.

Par ailleurs, le registre mis en avant par MAG Asset n’a rien à voir avec les registres officiels listant les sociétés autorisées à proposer des services d’investissement aux investisseurs en France.

L’AMF recommande aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations des personnes se réclamant de cette entité et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit (Communiqué du 10 décembre 2018)

Utilisation frauduleuse du nom de la SICAV OFI

L’Autorité des marchés Financiers (AMF) indique que « Des individus se font passer pour des employés de la société OBJECTIF FINANCE INVESTISSEMENTS (OFI), dont ils usurpent le nom ainsi que les coordonnées. Ces personnes indiquent aux épargnants qu’ils sont en mesure de racheter des « pierres bleues d’investissements » que ces derniers auraient acquises sur des plateformes frauduleuses d’investissement, moyennant le paiement d’une caution ».

L’AMF recommande aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations des personnes proposant ces offres de rachat (Communiqué du 7 décembre 2018).

Deux principaux objectifs pour l’épargne : faire face à l’imprévu et la retraite

Les préoccupations fortes des Français sont stables. Il s’agit avant tout de faire face à des dépenses imprévues, y compris de santé (83 % des Français, 82 % en 2017), de préparer la retraite (72 % contre 69 %) et d’anticiper les besoins liés au vieillissement (problème de santé, perte d’autonomie, 76 % contre 75 %).

L’objectif de la préparation de sa retraite demeure une préoccupation forte chez les Français disposant d’un patrimoine financier relativement important (81 % chez ceux qui possèdent plus de 50 000 euros), mais aussi chez les 35-54 ans (82 %). (La Lettre de l’Observatoire de l’épargne de l’AMF – n° 31 – Décembre 2018).

Investissements en crypto-actifs : Prenez garde !

L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) mettent en garde le public contre les activités de plusieurs acteurs qui proposent, en France, par la voie de leur site Internet, des produits dérivés sur crypto-actifs sans y être autorisés. Voici la liste des sites récemment identifiés :

  • www.01crypto.com
  • www.admiral-markets.com
  • www.bitcoin-patrimoine.com
  • www.bitcoinoie.com
  • www.bitconeo.com
  • www.btc-cap.net
  • www.capital-coventry.com
  • www.cryptobourse.net
  • www.cryptofast.net
  • www.crypto-eco.com
  • www.crypto-next.com
  • www.cryptorama-bank.com
  • www.cryptosone.com
  • www.cryptosuissecapital.com
  • www.cryptos-house.com
  • www.cryptos-investing.com
  • www.cryptos.solutions
  • www.euro-cryptos.com
  • www.fair-oakscrypto.com
  • www.finances-markets.com
  • www.fundcryptosecure.com
  • www.ism-capital.com
  • www.mycrypto-invest.com
  • www.origincrypto.com
  • www.save-coins.com
  • www.solution-invest.com
  • www.thecryptolimited.com
  • www.tradezlescrypto.com
  • www.vendre-achat-bitcoin.com
  • www.wallet-coins.com

Attention, cette liste est mise à jour régulièrement mais n’a pas vocation à être complète car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement.

Placements en biens divers

L’Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde le public contre les activités de plusieurs acteurs qui proposent d’investir dans des biens divers sans y être autorisés. Voici la liste des nouveaux sites récemment identifiés :

  • www.cooperative-duet.com
  • www.elos-patrimoine.com
  • www.iminage.com
  • www.infoconso.info
  • www.komansky.com
  • www.live-crypto.net
  • www.mondial-vin.com
  • www.stock-wine.com
  • www.vitiwine.com

La liste de l’ensemble des sites non autorisés à proposer des investissements dans des biens divers est disponible sur le site internet de l’AMF (rubrique : Espace Épargnants ? Protéger son épargne ? Listes noires) et sur le site internet Assurance Banque Épargne Info Service – ABE IS (rubrique : Épargne ? Se protéger contre les arnaques ? Les listes noires des sites internet et entités non autorisés).

La rémunération des dépôts bancaires est quasi inchangée

En octobre 2018, le taux moyen de rémunération des dépôts bancaires évolue peu à 0,64 %. Sur un an, la rémunération moyenne des dépôts diminue de 4 points de base pour les ménages (0,89 %, après 0,93 % en octobre 2017) et de 5 points de base pour les SNF (0,28 %, après 0,33 % en octobre 2017). (Stat Info du 4 décembre 2018. Taux de rémunération des dépôts bancaires – France).

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation