Atream Hôtels : entre un présent difficile et un futur solide - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Atream Hôtels : entre un présent difficile et un futur solide

SCPI Atream Hôtels

Sans remettre en question sa robustesse à long terme, le tourisme traverse une période difficile. La SCPI a des armes pour résister.

Les mesures sanitaires se sont traduites par l’annulation ou le report d’événements professionnels, sportifs et culturels ainsi que par un ralentissement des flux de touristes.

Conséquence immédiate : une chute de la fréquentation des hôtels, un arrêt des réservations pour les prochains mois. Paris, par exemple, a connu depuis mi-février une baisse d’activité sans précédent en voyant ses taux d’occupation hôteliers hebdomadaires passer de 90 % à moins de 50 %. Idem pour Bruxelles, Berlin et Amsterdam où la fréquentation recule entre -20 % et -40 %.

Directement concernée par des circonstances exceptionnelles qui touchent tous les segments de l’offre hôtelière (affaires, loisirs …) Atream Hôtels entend profiter de sa connaissance de ces différents marchés et de sa présence dans 4 pays européens pour « mesurer et comprendre l’évolution des performances ». L’objectif étant « d’appréhender les évolutions à venir. »

Aujourd’hui, la SCPI détient 14 murs d’hôtels (et une participation) répartis entre la France (7 % de l’actif), l’Allemagne (36 %), la Belgique (38 %) et les Pays-Bas (19 %) pour un montant total investi de 186,6 M€. Sa stratégie consiste à ventiler le risque via le nombre d’actifs, une géographie européenne , une variété d’enseignes et de locataires qu’ils soient de grands groupes internationaux, des opérateurs de résidences gérées, des franchisés ou des indépendants.

Rassurant sans être réconfortant à court terme, les 14 baux affichent une durée résiduelle moyenne ferme de 17,8 ans. De quoi voir venir quand la reprise économique sera de retour !

Le taux d’occupation physique du portefeuille s’élève à 100 % fin février. En revanche, le taux de recouvrement des loyers (93 %) est pénalisé par les retards de paiement du locataire hollandais Different Hotels NV depuis le dernier trimestre 2019. « Des actions de recouvrement sont mises en œuvre »…encore faut il que les circonstances actuelles ne soient pas un obstacle trop long à l’application du contrat de bail.

En tout cas, l’objectif de distribution pour le 1er trimestre 2020 reste fixé à 11,5 €. Ce montant équivaut à un taux de distribution annuel de 4,6 % (vs 4,75 % en 2019)… mais comme le souligne Atream AM en écho de l’antienne de l’AMF « les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Si les trimestres à venir vont permettre de mieux évaluer l’impact de la crise sur la distribution annuelle rappelons que les longs baux d’Atream Hôtels sont un atout précieux face à une crise qui ne ne durera pas indéfiniment.

Wait and see.

Historique de distribution

wdt_ID Q1 2019 Q2 2019 Q3 2019 Q4 2019 Total 2019 Q1 2020
1 11,52 € 12 € 12 € 12 € 47,52 € 11,5 €
Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *