Les news immo du 12 janvier - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 12 janvier

Immobilier

2020 : la crise a été révélatrice de la capacité de résilience et de réinvention du marché tertiaire

Si les bureaux restent la classe d’actifs privilégiée, l’incertitude liée aux nouveaux modes de travail, ainsi que le manque de perspectives économiques ont conduit à un certain attentisme des investisseurs. La demande placée en bureaux atteint un point historiquement bas (- 45 %). Le segment industriel & logistique continue de se montrer résilient, renforcé par l’importance de la supply chain et du e-commerce. Pour le retail, ce sont les actifs de proximité (comme l’alimentaire) et ceux situés sur les artères prime qui ont tiré leur épingle du jeu.  Au total ce sont environ 27 Mds € qui ont été investis en immobilier d’entreprise soit – 34% sur un an. CBRE et les  données Immostat du 4ème trimestre  en Ile-de-France

Dans l’attente des valorisations des parts de SCPI

Les premiers retours d’expertise sont plutôt encourageants quoique différenciés selon les classes d’actifs. En 2019, dans un marché  haussier, les valeurs d’expertise ont été fixées de manière assez prudente. Il en sera de même en 2020. Afin de gommer les excès – à la hausse, ou à la baisse – des marchés immobiliers sous-jacents.

Par ailleurs, le prix de souscription de la plupart des SCPI est souvent inférieur à la valeur d’expertise. Et même si les expertises 2020 s’avéraient défavorables, tous les gestionnaires ne seront pas contraints de réviser à la baisse les valeurs des parts de leurs SCPI.  Si les incertitudes économiques demeurent, si de plus en plus d’entreprises locataires subissent la crise, il est toutefois à craindre que la question des valorisations reste d’actualité en 2021. Voire au-delà. Pierre Papier

Atland Voisin  souhaite labelliser « ISR Immobilier » Épargne Pierre

Auparavant, 2 prérequis : une conviction forte partagée par l’ensemble de la société de gestion et une participation de tous les métiers. La difficulté d’identifier les critères ESG pertinents adaptés à la stratégie ISR du fonds et à collecter l’ensemble des données ESG du patrimoine impose une « coordination totale avec les équipes». De même, ramasser les informations sur les consommations d’énergies des locataires exige une « gestion des contacts  pas toujours évidente. »

De ce travail de labellisation,  il ressort une  marge de progression quant à la connaissance du parc immobilier et à la fiabilité des données collectées, souvent peu normées et qualifiées. De l’autre côté, il permet une connaissance fine du patrimoine et en offre une vraie vision tournée vers l’avenir.  Jean-Christophe Antoine pour l’Aspim

Plus de 72 M€ investis pour Épargne Pierre en décembre

Les investissements portent sur 2 actifs déjà acquis et 3 actifs en cours d’acquisitions, pour un rendement entre 5,70% et 6,83%. Atland Voisin

Vendôme Régions  acquiert des bureaux à Labège

Situé dans le premier pôle d’activités de Midi-Pyrénées, le parc d’Enova-Labège-Toulouse (ex-Innopole), l’actif développe 842m2. Il est loué depuis 2009 par Carif-Oref Occitanie.

2021 : Où faudra-t-il placer son argent ?

Chacun fera face à des réalités financières de toute nature. Toujours est-il que les personnes qui investissent sentent moins les difficultés financières. Parmi les placements à recommander : les SCPI. Ces dernières offrent la possibilité d’opter pour un investissement en direct, via l’assurance vie, le PER et en nue-propriété. Chacune des options est associée à des conditions et des profits adaptés.

Les deux dernières années, le rendement moyen généré des SCPI n’a pas baissé en deçà de 4 %. Même si la crise a engendré une  relative résilience dans le secteur, il demeure toujours prometteur. Il est donc très capital de procéder de façon rigoureuse à votre choix. n9ws

Où investir en 2021 : ces villes à taille humaine qui sortent du lot

Le contexte n’empêche pas de réaliser des investissements fructueux, à condition de bien cibler l’emplacement. Le Figaro a classé les villes de province et ce ne sont pas les grandes métropoles qui détiennent les premières places ! Toulouse et Lyon sont en effet devancés par Annecy et Aix-en-Provence. La 1ère  qui « coche toutes les cases » (attractivité ; profils premium des locataires) s’impose comme le meilleur emplacement pour investir dans l’immobilier en 2021. La 2ème Aix-en-Provence bénéficie du TGV, d’une population « haut de gamme », et… du soleil ! Enfin, dans les villes de moins de 100 000 habitants, Le Figaro distingue Niort et Cholet. Empruntis conseille de profiter des taux bas actuels du crédit immobilier et de l’attractivité de ces villes à taille humaine pour réussir son prochain placement.

Cœur de Régions, TOP d’or 2020 prix spécial du jury 2020

D’après le jury, la SCPI appartient au cercle des fonds qui sont sortis du lot pendant la crise, celle-ci ne semblant pas avoir de prise sur son fonctionnement  avec  4 acquisitions rien qu’au 2ème trimestre et un très bon taux de recouvrement des loyers. En 2020, Cœur de Régions annonce un TDVM prévisionnel de 6,25%, identique à 2019 et parmi les meilleurs du marché, alors que le prix de la part a été revalorisé de 0,80% au 30 juin. Cerise sur le gâteau un délai de jouissance limité à trois mois de carence.

Activimmo s’empare de 11 bâtiments d’activités

Loués à une enseigne nationale, les immeubles totalisent 13 600m2 avec des tailles unitaires oscillant entre 500 et 2 800 m2.  Ils correspondent parfaitement à la stratégie immobilière de la SCPI avec 5 sites en Ile de France et 6 situés en régions proches de métropoles régionales (Lyon, Nantes, Le Mans, Besançon, Angers) et  une livraison après les années 2000 qui leur permettent d’afficher de très fonds fondamentaux techniques. Au-delà d’accentuer positivement la mutualisation du risque géographique, ces nouvelles recrues apportent un revenu au portefeuille qui permettra d’atteindre les objectifs de rendement soit 6%. Alderan

Novapierre Italie : délibération aujourd’hui des associés

Réunis en  Assemblée Générale Extraordinaire sur la réduction du capital social statutaire maximum. Faute de souscriptions suffisantes en 2020, il devrait être porté de 50M€ à 7,5m€. En cas de vote défavorable, la SCPI pourrait être dissoute ce que ne souhaite pas Paref Gestion qui reste « confiante en la stratégie d’investissement de la SCPI.  »

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *