Les news immo du 30 mars - LINXEA
Contactez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo du 30 mars

Immobilier

Le Label ISR : des progrès à faire sur sa compréhension

Pierre Chabrol à la direction générale du Trésor et porte-parole du label ISR constate un paradoxe sur les attentes vis-à-vis de l’ISR. Certains le perçoivent comme un label d’impact et voudraient être sûrs que leur investissement aura par exemple des répercussions sociales ou écologiques. Mais une société de gestion n’est pas forcément capable, aujourd’hui, de garantir un impact mesurable. Le label ISR offre l’assurance à l’investisseur que le fonds dans lequel il investit n’a pas été constitué uniquement dans une logique financière, mais aussi, en fonction de valeurs ESG.

La labellisation permet d’éviter tout discours qui ne s’accompagne pas d’une véritable méthodologie.  Pour les fonds immobiliers, 8 critères ont été définis, dont 4 obligatoires : 2 sur l’efficacité énergétique des bâtiments, 1 sur la gouvernance et 1 sur les critères sociaux. Money Vox

La logistique va rester la classe d’actif privilégiée pour une majorité d’investisseurs

Selon Savills IM en raison de fondamentaux solides et d’une bonne dynamique structurelle. La société privilégie les actifs core ou core + avec un engagement solide à long terme dans les principaux pôles logistiques en Europe et  les plateformes de distribution modernes le long des principaux axes autoroutiers et des réseaux de transport. Puis, elle privilégie les actifs logistiques sur les marchés régionaux dans des endroits bien reliés en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Enfin, une stratégie axée sur les actifs logistiques urbains offre un substitut intéressant pour saisir à la fois la croissance du commerce en ligne et l’urbanisation.

Amundi Immobilier a réalisé 18 acquisitions en 2020 pour ses fonds gérés

12 en France dont 4 en Ile de France et 8 en régions. L’autre moitié s’est dirigée vers l’étranger soit 2 en Espagne, 1 en Allemagne, 1 aux Pays Bas, 1 en Pologne et 1 en Irlande.

Les investissements ont représenté un montant total de 1,38 milliards d’€. En terme typologique, ce sont 3 actifs de logistiques (254,2 millions d’€, 148000 m2) 6 commerces (273,9 millions d’€, 5314 m2) 9 bureaux (852,4 millions d’€, 120125 m2).

Enfin, aux 17 nouvelles certifications ont été obtenues portant à 96 le nombre d’immeubles certifiés.

Le taux de recouvrement moyen des loyers des SCPI est  étonnamment élevé en 2020

Les bureaux ont été très peu pénalisés (95% en moyenne) tandis que les SCPI de commerce plus impactées par les restrictions sanitaires sont parvenues à recouvrir 88%. En réalité, la crise a montré que cet indicateur peut être parfois trompeur. Car dans certaines situations, une franchise temporaire de loyer a pu être accordée par anticipation.

Les aménagements ou report de loyers accordés par les SCPI n’apparaissent pas dans le taux de recouvrement. Si un accord est trouvé entre un locataire et la SCPI, les loyers sont considérés comme recouverts, même s’ils ne sont pas encore versés. C’est le taux d’encaissement, et non celui du recouvrement, qui renseignera sur le niveau de retard des loyers d’un portefeuille. Mais cet indicateur est  rarement communiqué par les sociétés de gestion. Argent Boursier

L’IEIF évalue l’impact potentiel du télétravail sur la demande de bureaux en Ile de France

En fonction de 3 scénarii  (« si la crise n’avait pas eu lieu », « accélération de la transformation des modes de travail »  et « le monde d’après en rupture ») conduisant à 1 à 2,2 jours de télétravail par semaine l’IEIF estime un gain de surface envisageable allant de 12% à 36% soit entre 1,7% et 11,8% du parc actuel de bureaux franciliens.

Mais cet impact déflationniste prendra du temps. Les entreprises doivent d’abord définir et implémenter une nouvelle organisation du travail afin de déterminer les déclinaisons immobilières. De plus, il faudra tenir compte des dates de fin des baux en cours, qui peuvent s’étaler jusqu’à 9 ans. Pour passer des stocks aux flux, l’IEIF considère que l’impact sur le parc de bureaux francilien se ferait sur 10 ans avec un impact qui pourrait représenter 4%, 14% ou 24% de la demande placée annuelle.  Attention !  Ces évolutions sont différentes selon les sous- marchés franciliens. De même pour les régions où elles sont notamment liées avec le niveau de tertiairisation et le maillage des transports en communs. IEIF

LF Grand Paris Patrimoine co investit dans un immeuble de bureaux  à Issy-Les-Moulineaux

Le bâtiment qui est situé au sein du quartier Forum Seine, un secteur tertiaire reconnu et dynamique, développe près de 11.000 m² sous forme de plateaux divisibles de 1 300 m². Il possède une offre de services de qualité correspondant à la demande actuelle des utilisateurs. Labellisé BREEAM Very Good et HQE Excellent, il présente de remarquables qualités environnementales qui le classent parmi les meilleurs actifs de sa catégorie. Depuis sa livraison en 2017, il est loué à groupe français multinational de transports. A noter que l’investissement est partagé également entre  2 SCI (LF Multimmo et Qualimmo) et l’OPCI LF OPSIS Patrimoine. La Française REM

Interpierre France veut relever son capital plafond

L’Assemblée Générale Extraordinaire qui se tiendra le jeudi 15 avril 2021 est amenée à se prononcer  sur l’augmentation du capital social statutaire maximum. A l’issue de l’AGE de mai 2010, le capital avait été porté à 100 millions d’€.  Aujourd’hui, il atteint 97,6 millions d’€. Ce développement a été appuyé par environ 90 millions d’€ d’acquisitions depuis 2019 et une augmentation de la taille du patrimoine de plus de 26% en 2020. Dans un marché concurrentiel, Paref Gestion souhaite remonter le capital plafond à 250 millions d’€, un moyen d’assurer la visibilité, la croissance et la diversification de sa SCPI

Quelle politique de collecte en 2021 pour Sofidy ?

La société de gestion n’a plus le pied sur le frein. Ses ambitions de collecte restent ambitieuses comme le programme d’investissement. Pour cause, la période actuelle va générer des opportunités qu’il faudra être prêts à saisir, mais toujours avec clairvoyance, prudence et dans un souci de mutualisation des risques. Jean Marc Peter directeur général  de Sofidy pour Gestion de Fortune

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *