Les news immo semaine du 15 novembre - LINXEA
Appelez-nous au
01 45 67 34 22
Espace client
Souscrire en ligne

Les news immo semaine du 15 novembre

Clé Maison

Paris devient la 1ère destination mondiale pour les capitaux étrangers

La France  dépasse Londres et est désormais une destination phare pour les investissements avec des volumes d’investissement en hausse de 44% au 3ème trimestre par rapport à la même période l’an dernier et avec une augmentation de 16% depuis le début de l’année.

CBRE

Bonne nouvelle pour les locataires

L’indice de hausse des loyers ralentit. Il s’établit à 129,99 au troisième trimestre 2019. Sur un an, il augmente de 1,20 %, après + 1,53 % au deuxième trimestre et + 1,70 % au trimestre précédent. Les loyers d’habitation indexés sur l’indice du troisième trimestre peuvent être revalorisés dans la même proportion.

Profiscalis

Le marché du logement neuf plus que jamais affecté par le manque d’offre

Le constat le plus préoccupant concerne les mises en vente de nouveaux programmes immobiliers. La baisse de l’offre résulte  d’une chute libre dans la délivrance des permis de construire dans le collectif, de coûts de travaux trop élevés, de la disponibilité de plus en plus réduite des entreprises du bâtiment ou encore des recours de voisinage, freinant les mises à l’offre de nouveaux logements. Du coup, il  ressort une tension sur les prix des logements neufs qui augmentent en moyenne de 4,7% au niveau national par rapport au T3 2018.

Fédération des Promoteurs Immobiliers

L’investissement en commerce profite d’une embellie en Europe après 4  années de baisse

Malgré un recul des investissements (41 mds€, -25% sur 12 mois), le segment commercial offre désormais une rémunération attractive par rapport à d’autres classes d’actifs, permettant d’attirer l’attention des investisseurs.  Cette évolution s’explique notamment par une hausse des rendements du commerce, mais aussi par une baisse d’autres classes d’actifs, comme le bureau ou la logistique. Les actifs ‘prime’ présentent des rendements stables, à l’exception du commerce en pied d’immeuble où la compression des rendements a suivi la tendance des bureaux.

BNP Paribas Real Estate

Crédit immobilier : les pistes de Bercy pour éviter la surchauffe

Pour limiter les risques d’un emballement du crédit, le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) envisage plusieurs options. comme encadrer le taux d’effort, limiter les rachats de crédit ou remonter le taux d’usure.  « Les discussions ne sont pas achevées ».

Lesechos.fr

Il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves immobiliers

Jusqu’à 65 ans, il est relativement facile d’emprunter. Il existe même des financements à la carte qui prévoient une baisse des mensualités lors du départ à la retraite, ce qui coïncide avec la baisse des revenus. À partir de 75 ans, tout est encore possible, mais les crédits nommés contrats séniors qui permettent d’emprunter jusqu’à 90 ans sont très coûteux.  Ce qui pose problème c’est l’assurance décès invalidité et non le taux du crédit qui ne change pas avec l’âge.  Le coût de l’assurance décès invalidité sera ainsi de 0,20 % à 0,30 % pour un jeune emprunteur alors qu’après 60 ans, il tournera autour de 0,50 % à 0,60 %. voir 1, 75%  pour les emprunteurs âgés de plus de 70 ans.

Immonot

L’investissement à crédit dans les SCPI est beaucoup plus rentable

Il paraît aujourd’hui difficile de trouver des rendements attractifs et réguliers dans l’immobilier direct et donc de plus en plus d’investisseurs se tournent vers les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) pour y investir une partie de leur épargne. Pour tous ceux qui désirent se constituer un patrimoine, gommer des déficits fonciers ou tout simplement diversifier leurs actifs immobiliers, le crédit reste la solution optimale. En effet le paiement à crédit d’une opération en SCPI génère un taux de rentabilité interne (TRI) nettement plus avantageux.

Finance.orange.fr

Que pourrait-il se passer en immobilier si les taux remontaient ?

Il n’y aura une remontée des taux que lorsqu’il y aura une réelle reprise économique. Autrement dit, petite reprise économique, petite remontée des taux. Grosse reprise économique, grosse remontée des taux.  C’est donc moins la remontée des taux que la reprise économique qui nous intéresse aujourd’hui, car cette reprise sera le nouveau moteur de performance de l’immobilier dans les années à venir. Une petite remontée des loyers aura des conséquences positives sur la performance des fonds. Et elle viendra compenser l’effet de la remontée éventuelle des taux.

Pierre papier/Amundi Immobilier

Locations saisonnières

La règlementation se durcit. Le Sénat a adopté un amendement au projet de loi Engagement et Proximité, visant à permettre aux maires de “moduler” les durées autorisées de location des meublés de tourisme de type AirBnb. Dorénavant, les communes peuvent fixer la limitation de durée de location non professionnelle entre 60 et 120 jours par an. Et à partir du 1er décembre selon un décret paru le 31 octobre, les plateformes de location de logements entre particuliers devront remettre aux mairies, une fois par an, la liste des logements loués.

Profiscalis

Pouvez-vous utiliser votre logement comme local professionnel ?

Oui mais des formalités administratives sont  nécessaires. Dans la plupart des cas il  faudra solliciter deux autorisations, selon deux démarches indépendantes : une autorisation de changement d’usage, qui relève des règles de la construction et de l’habitation  et une autorisation de changement de destination, qui relève des règles de l’urbanisme. Attention, dans les 2 cas et avant de solliciter les autorisations il est nécessaire de demander l’accord de la copropriété ou dans un logement loué, l’accord du bailleur.

Economie.gouv

L’inoccupation d’un bien immobilier ne fait pas obstacle à l’exonération de plus-value au titre de résidence principale

Dans un arrêt, la Cour Administrative d’Appel précise qu’ « un immeuble ne perd pas sa qualité de résidence principale du cédant au jour de la cession du seul fait que celui-ci a libéré les lieux avant ce jour, à condition que le délai pendant lequel l’immeuble est demeuré inoccupé puisse être regardé comme normal ».

Legifiscal

Les ménages aisés pourraient finalement être à nouveau éligibles au crédit d’impôt

Les députés ont amendé le projet du gouvernement concernant le remplacement progressif d’ici à 2021 du CITE en prime. Les ménages aisés (plus de 27 000 € par an pour un célibataire et 43 000 € pour un couple) pourraient finalement être à nouveau éligibles au crédit d’impôt pour la dernière année d’application mais uniquement pour certains travaux lourds de rénovation (murs, toiture, combles, plancher) afin de ne pas déstabiliser le marché des chantiers de rénovation. Par ailleurs, s’agissant de la prime à venir en remplacement du CITE, le dispositif prendrait en compte les chantiers globaux de rénovation.

Profiscalis

Le Fisc veut utiliser les réseaux sociaux pour traquer les fraudeurs

Aspirer de façon systématique les données personnelles publiques pour détecter la fraude fiscale : c’est la volonté du Fisc, qui figure au menu du projet de loi de finances pour 2020. Face au malaise devant cette proposition, l’expérimentation prévue pour 3 ans devrait  être limitée à l’économie souterraine et la fausse domiciliation à l’étranger. Mais le gouvernement souhaiterait ajouter 3ème cas, celui de l’activité professionnelle non déclarée.

Zoom Invest

Prolongation du  dispositif fiscal  « louer abordable »  dit Cosse

Les propriétaires louant un logement conventionné avec l’Anah à des ménages modestes peuvent obtenir une déduction fiscale sur leurs revenus locatifs.

Applicable à toutes les conventions conclues jusqu’au 31 décembre 2019, il a été finalement prorogé jusqu’au 31 décembre 2020.

L’inflexion de l’épargne face aux taux zéro

Conséquence des taux bas, la structure des placements se modifie aussi quelque peu. L’ appétence pour la pierre n’est pas une nouveauté mais se renforce avec une inflexion très nette du côté de la pierre-papier et un engouement soudain pour les SCPI et les OPCI Grand Public.  Les 2 supports ont collecté 5,5 mds €au 1er semestre contre 3,5 mds€  il y a un an, soit un bond de plus de 50% : 2019 s’annonce donc  comme une année historique pour la pierre-papier.

La tribune.fr

Les fonds immobiliers, rendement et stabilité

Outre des placements dans des actifs financiers, il peut être judicieux d’investir une partie de son patrimoine dans des fonds d’investissement immobiliers. L’objectif est de le faire fructifier tout en maîtrisant la gestion des risques. Les investissements dans l’immobilier ont le grand avantage de stabiliser le patrimoine en cas de crise financière : l’immeuble reste un actif réel, et les loyers continuent à générer du revenu. »

Venture Corporate Group pour Paperjam

Potentiellement, un investissement Pinel sur deux dans le neuf n’est pas rentable

Du fait d’un prix plus élevé dans le neuf que dans l’ancien, l’avantage fiscal pour un investissement locatif n’est pas toujours rentable. Avant la revente du bien*, le Pinel affiche une rentabilité supérieure (une fois la réduction d’impôt prise en compte) de 233% par rapport à un investissement locatif dans l’ancien. Mais c’est après que cela se gâte , lorsqu’on prend en compte la plus-value ou moins-value à la revente du bien acheté neuf. D’où l’importance, plus que jamais, de bien faire attention à tous les paramètres avant de se lancer.

BFM Immo 

Sofidy Sélection 1

Les moteurs de surperformance  du FCP ont été imputables  en octobre sur les segments alternatifs (logistique, résidences étudiantes) et le bureau. Le fonds a par contre pâti de son absence d’exposi­tion aux foncières de commerce non Prime et à Icade (bureaux en périphérie parisienne et actifs de santé).

Sofidy

Du côté des SCPI

Accès Valeur Pierre acquiert l’immeuble  restructuré en 2017 de bureaux « 170M » (2500m2). Il est localisé sur  un axe  « prime » structurant de la Rive Gauche, le boulevard du Montparnasse . Loué à un unique occupant, et bénéficiant d’une certification environnementale HQE Réalisation Excellent., l’actif s’inscrit parfaitement dans la stratégie du fonds privilégiant les actifs parisiens offrant des prestations récentes et un cash-flow sécurisé.

BNP Paribas REIM

Actipierre Europe vient d’investir dans 3 locaux  commerciaux (4.584 m2) situés au cœur du complexe commercial Bonaire près de Valence en Espagne. Le centre commercial qui  est soutenue par une économie dynamique affiche un taux d’occupation de 100% est de plus certifié 5 étoiles BREEAM.

AEW Ciloger 

Altixia Cadence XII confirme un rendement prévisionnel annuel de 6,12% pour 2019. La SCPI affiche une capitalisation de 19,7M€ fin septembre et a déjà réalisé quelques 23,6m€ d’investissement pour un rendement brut moyen de 6,52%.

Altixia REIM

Altixia Commerces annonce que les investissements réalisés depuis le début de l’année lui permettront d’augmenter son taux prévisionnel de distribution de revenus à 6,28% net au lieu de 6,12% ! Par ailleurs, la société de gestion rappelle que cette performance est obtenue « uniquement à date avec des investissements dans des actifs neufs ou en cours de construction donc sans travaux à charge pour les 10 prochaines années ».

Altixia REIM

MyShareCompany qui est une société de gestion détenue par Drouot Estate et Voisin a obtenu l’agrément par l’AMF. Dédiée à la clientèle d’AXA France, la société se démarque par une forte digitalisation de ses processus de gestion. Aujourd’hui la société commercialise une SCPI de rendement MyShareSCPI, dont la capitalisation atteint 88,4M€ fin septembre. Son objectif « de surperformer le rendement net moyen des SCPI d’immobilier d’entreprises (4,35% en 2018) sera atteint » cette année avec un dividende autour de 9€ soit un Taux de Distribution de 5%.

PERIAL explique sa stratégie ISR

L’Investissement Socialement Responsable, l’ISR, est un engagement qui transforme les actes de gestion, d’investissements et de gouvernance du groupe PERIAL, avec l’objectif de renforcer son impact positif à long terme. Le déploiement de cette démarche s’est traduit par la mise en place d’une méthodologie pragmatique et rigoureuse, ainsi que par un certain nombre d’engagements concrets. Ces initiatives n’ont de sens que si elles sont évaluées, et comprises c’est pourquoi la société de gestion par souci de transparence publie son Livret ISR.

Perial

Du côté des OPCI

SwissLife Dynapierre a entré dans son patrimoine un ensemble immobilier de bureaux baptisé InDéfense (Nanterre) dont la livraison est prévue en janvier 2022. Au-delà d’uns situation dans un secteur dynamique, l’actif bénéficie d’un « profil social et environnemental exemplaire ».

Swiss Life Asset Managers

 

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation