Les prix de l’immobilier à la montagne sont en hausse - Linxea
Immobilier

Les prix de l’immobilier à la montagne sont en hausse

Les prix de l’immobilier à la montagne ont augmenté, selon les massifs, de 4% à près de 10% sur un an dans la plupart des stations, observe « Meilleurs Agents ».

Les prix de l’immobilier à la neige varient d’une région à l’autre. Alors que « Meilleurs Agents » constate un prix moyen de 2 136€/m2 dans le Massif Central, le prix moyen observé dans les Alpes du Nord s’élève à 5 527€ /m2. Ce prix moyen correspondant à l’achat d’un appartement ancien est à adapter pour l’achat d’un chalet pour lequel le prix moyen descend à 2 092€/m2 dans le Massif Central alors que le prix moyen d’un chalet dans les Alpes du Nord passe à 6 320€/m2. Il y a deux explications à cet écart de valeur important : la superficie moyenne des chalets est bien différente d’un massif à l’autre et surtout la clientèle, d’un côté est plus familiale, alors que de l’autre elle est plus aisée.

On remarque d’emblée que les stations les plus chères sont aussi les plus hautes ou/et celles ayant le domaine skiable le plus étendu.

Alpes du Nord : l’or blanc

Les Alpes du Nord regroupent les stations aux prix les plus élevés de France : Val-D’isère à 12 660€/m2, Courchevel (9 940€/m2) et Megève

(9 847€/m2). « Meilleurs Agents » précise que ces stations ont des prix moyens supérieurs à certains arrondissements parisiens (prix moyen dans le 19ème arrondissement : 9 433€/m2). Dans ce massif, le prix moyen, toutes stations confondues, dépasse les 5 500€/m2.

Dans les Alpes du Sud, Auron prend la tête des stations les plus chères du massif (4 754€/m2), devant Montgenèvre (4 384€/m2) et Serre Chevalier (3 949€/m2). Dans les autres stations le prix moyen pour ce massif tourne autour de 2 877€/m2.

Pyrénées : la montagne familiale

Le massif des Pyrénées a bénéficié d’une hausse annuelle moyenne de 4%, avec un prix moyen en 2021 de 2 407€/m2. Ses stations les plus chères sont Saint-Lary-Soulan (3 469€/m2) et Cauterets (3 103€/m2).

Massif Central, Vosges et Jura : la neige abordable

Dans ces trois massifs les prix varient autour de 2 000 à 2 500 €/m2, et parfois moins. Les acquisitions y sont plus accessibles : les Vosges sont en moyenne à 2 170€/m2. C’est au cœur de ce massif que l’on trouve la station la moins chère de France, le Lac-Blanc, où les prix s’affichent à 1 269€/m2.

En moyenne, à̀ 2 136€ le mètre carré, le Massif Central permet d’acheter un (petit) chalet d’environ 70 m2 avec un budget de 150 000€.

Dans le Jura on observe un prix moyen de 2 614€/m2, conclut « Meilleurs Agents ».

Cette tendance haussière de l’immobilier de montagne est-elle une conséquence inattendue de la crise sanitaire et va- t- elle continuer au cours des prochaines années ?

C’est un constat paradoxal alors que le changement climatique pèse sur les perspectives de rentabilité des activités montagnardes.

carte de France des prix immobiliers montagne

Découvrez quelle solution d'épargne est faite pour vous
Faire une simulation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.